Engagement durable

En tant qu'organisation coopérative, le Groupe P&V souhaite adopter un entrepreneuriat socialement responsable. Notre vision à long terme se traduit dans notre engagement et notre attitude vis-à-vis de tous nos stakeholders : nos clients et intermédiaires, nos collaborateurs, la société et l'environnement.

Le Groupe P&V tente de développer des relations durables à long terme avec ses clients et ses intermédiaires d'assurances. Leurs besoins et leur voix déterminent nos efforts pour améliorer constamment notre offre de produits et nos services.

Culture de l'innovation

En 2012 et 2013, le Groupe P&V a organisé le concours interne d'idées IMAGINE dans le cadre duquel les membres du personnel émettent des propositions pour améliorer le niveau de notre service et pour que notre offre de produits réponde aux besoins de la société.

Mesure de la satisfaction

Le Groupe P&V mesure régulièrement la satisfaction de ses courtiers, agents et clients. Par exemple, trois fois par an, nous organisons une mesure de la satisfaction à grande échelle parmi les courtiers et agents. Nous interrogeons également de plus en plus nos clients finaux sur leurs expériences avec nos services.

En outre, nous participons systématiquement à des études indépendantes de bureaux de recherche externes. Pour VIVIUM, le bureau d'études de marché ICMA organise chaque année une enquête parmi les courtiers en assurances belges. ICMA met au point un Indice de performance clients (CPI), une note découlant du rapport et indiquant le score obtenu par la compagnie en fonction de l'opinion de ses courtiers partenaires. En 2012, VIVIUM a obtenu un CPI de 77 %, par rapport à 71 % en 2011. VIVIUM se classe ainsi en 3e position sur le marché belge.

Politique de traitement des plaintes

Le service médiateur du Groupe P&V coordonne la politique de traitement des plaintes des différentes compagnies d'assurances du groupe. Les clients peuvent introduire leur plainte directement ou via leur intermédiaire, en première instance auprès du service d'assurance concerné (plaintes de première ligne) et en deuxième instance auprès du service Gestion des Plaintes du Groupe P&V.

Nos collaborateurs sont nos principaux actifs. Ils constituent le facteur clé du succès de nos entreprises. Voilà pourquoi nous souhaitons également développer une relation durable avec eux.

Satisfaction

En 2011, une enquête à grande échelle a mesuré la satisfaction du personnel. Des workshops ont ensuite été organisés pour mettre au point des plans d'action sur la base des résultats de l'enquête. Les points d'action choisis ont été développés par des groupes de travail au sein des différents services. Une deuxième enquête de satisfaction a été menée en automne 2013.

Développement et formation

Le Groupe P&V s'approche de son ambition d'organiser en moyenne quatre jours de formation par personne et par an. Par exemple, en 2012, les cadres ont suivi des workshops pour apprendre à récolter l'avis des collaborateurs et à établir avec eux des plans d'action afin de s'attaquer aux points d'action de l'enquête de satisfaction. Chaque année, tous les cadres reçoivent une formation visant à rafraîchir leurs connaissances de base en droit social. Enfin, en 2012, tous les collaborateurs ont reçu une formation sur Windows 7 et Office 2010.

Bien-être

Différentes autres initiatives sont aussi organisées au sein du Groupe P&V pour favoriser le bien-être et le développement de nos collaborateurs. Par exemple, le 1er janvier 2013, une convention collective de travail permettant le télétravail est entrée en vigueur.

Opération Coup de cœur

En 2012, le Groupe P&V a lancé l'action Opération Coup de cœur, dans le cadre de laquelle différentes équipes ont organisé un teambuilding solidaire en collaboration avec la Fondation P&V. 32 équipes représentant un total de 315 membres du personnel se sont inscrites à une activité entre septembre 2012 et juin 2013. Un nouveau cycle a débuté en septembre 2013.

Prévention pour la santé

Le Groupe P&V organise chaque année un midi-santé lors duquel un thème sur la santé est mis à l'honneur. Par exemple, en 2013, 250 membres du personnel ont assisté à des séances d'information sur l'alimentation saine. Depuis 2012, il existe également un système de bilans médicaux pour les plus de 50 ans.

La diversité 

Si l'on regarde les chiffres de présence féminine au niveau de l'ensemble du personnel, on observe au sein du Groupe P&V une parfaite égalité.  Si l'on détaille un peu plus ces chiffres, les différences apparaissent : il y a en effet, au niveau des employés, 2 fois plus de femmes que d'hommes et seulement 32 % de cadres féminins.

Et si on reparlait écart salarial ?

La loi prévoit un rapport à présenter, tous les deux ans, au Conseil d'Entreprise en matière d'écart salarial hommes/femmes. Les chiffres qui se réfèrent aux grands groupes de collaborateurs, employés, cadres et direction, donnent l'impression de différences importantes.

La charte "Women in Finance"

La charte « Women in Finance » datant de 2019 prône de respecter un équilibre de genre dans le secteur financier et d'insister sur l'importance de la diversité et de l'inclusion dans les entreprises. Et incite les signataires à intégrer ces deux aspects dans leur vision stratégique. Le Groupe P&V, comme 90% du secteur financier dont Assuralia et Febelfin (Fédération du secteur financier), a adhéré à cette charte dont les objectifs concordent avec sa vision et sa mission et à son engagement pour une société solidaire et durable.

Quelles sont les retombées pratiques de la charte pour notre personnel ?

Le Groupe P&V s'est engagé à augmenter le nombre de cadres féminins dans l'entreprise. L'équipe de recruteurs HR a suivi la formation Febelfin pour adopter désormais dans les offres d'emploi un vocabulaire plus neutre en ce qui concerne le genre. Et son ambition est d'avoir, pour chaque poste de cadre vacant, au moins une femme sur sa liste finale.

La solidarité avec la société est la valeur de base de toutes les activités d'assurances du Groupe P&V. La Fondation P&V est le moteur des initiatives de solidarité du Groupe en dehors du domaine des assurances.

La Fondation P&V

La Fondation P&V encourage la participation citoyenne des jeunes et leur contribution à la construction d'un monde solidaire. Les actions de la Fondation P&V reposent sur quatre principes issus des valeurs propres à l'économie sociale : la solidarité, l'émancipation, la citoyenneté et la participation.

Le projet pluriannuel actuel de la Fondation P&V se penche sur deux problématiques actuelles européennes que sont le décrochage scolaire et le chômage chez les jeunes, et combine une étude scientifique à des actions concrètes. La Fondation P&V a ainsi lancé un appel à projets en juin 2013 pour soutenir des actions liées à ces problématiques. Au total, 245 propositions de projets ont été introduites. Fin 2013, des bourses allant de 10 000 à 50 000 euros seront octroyées aux meilleurs projets. Les projets sélectionnés débuteront en 2014.

Le projet pluriannuel précédent de la Fondation P&V était Go2030. Ce projet interrogeait des jeunes de 16 à 26 ans sur leur vision de l'avenir. Leurs scénarios, rassemblés sous le dénominateur commun « Comment je vois mon univers en 2030 ? », ont servi d'inspiration à deux productions artistiques.

La Fondation P&V est en outre cofondatrice du Pôle européen des Fondations de l'Économie sociale (PEFONDES), avec lequel elle mène des projets européens.

Prix de la Citoyenneté

Enfin, depuis 2005, la Fondation P&V distribue chaque année le Prix de la Citoyenneté. Ce Prix récompense des personnes ou initiatives qui expriment, de manière exemplaire, les missions de la Fondation : œuvrer pour une société de citoyens actifs et engagés qui agissent pour le bien-être et le bonheur des autres et qui contribuent à la construction d'une société plus solidaire et plus respectueuse de chacun.

Voici les vainqueurs :

2018 : Michel Pradolini

2017 : Paul Collier

2016 : Michel Claise et Jan Nolf

2015 : Eric Domb et Frans De Clerck

2014 : Tutti Fratelli et Agricovert

2013 : Jan Goossens

2012 : Dr Izzeldin Abuelaish

2011 : Stéphane Hessel

2010 : Jacqueline Rousseau et Guido Verschueren

2009 : Kif Kif et Les Territoires de la Mémoire

2008 : Jeanne Devos et Simone Susskind

2007 : Khady Koita

2006 : Wannes Van de Velde, Jean-Pierre et Luc Dardenne

2005 : Fadéla Amara et Job Cohen

Projets solidaires nationaux et internationaux

Mis à part la Fondation P&V, le Groupe soutient également d'autres organisations qui façonnent une société solidaire, tant sur le plan international qu'en Belgique, dont Trividend, Carolidaire, Exaris, Levanto, Fos-Socsol et Solsoc.
 

Le Groupe P&V essaie de limiter autant que possible son empreinte écologique. Concrètement, le Groupe P&V souhaite limiter ses émissions de CO2 à 10 000 tonnes par an d'ici 2020. Cela représente 6,55 tonnes de CO2 par ETP (équivalent temps plein) ou une diminution de 20 % par rapport à 2012.

Label Entreprise écodynamique

En juin 2010, le Groupe P&V a reçu le label Entreprise écodynamique. Ce label est une initiative de l'Institut bruxellois pour la gestion de l'environnement décerné aux entreprises et organisations établis dans la Région de Bruxelles-Capitale qui consentent à faire des efforts importants pour intégrer l'environnement dans la gestion de leurs activités. En juin 2013, le label a été prolongé pour une période de trois ans.

Mobilité durable

Le Groupe P&V encourage l'utilisation du vélo de différentes manières. Les collaborateurs qui prennent un abonnement aux systèmes de vélos partagés Villo (Bruxelles) et Velo (Anvers) sont remboursés. Les collaborateurs qui viennent travailler avec leur vélo personnel reçoivent quant à eux une indemnité de 0,22 euro par kilomètre.

À Anvers, les collaborateurs participent au Fietsdag (Journée vélo) annuel et, à Bruxelles, à la Bike Experience. À Anvers, les abris à vélos, les vestiaires et les douches pour les cyclistes ont été entièrement rénovés dans le cadre de la rénovation du bâtiment.

Nous essayons également de rendre nos déplacements professionnels durant la journée moins énergivores, notamment en faisant une promotion intensive du train. En 2012, par exemple, le Groupe P&V a mis à la disposition des membres de son personnel 1 586 billets de train pour leurs déplacements entre nos sites d'exploitation à Bruxelles et à Anvers.

En outre, différentes mesures ont été prises pour faciliter le covoiturage entre les collaborateurs. Un cadre juridique a été créé à cette fin. Il permet aux personnes qui partagent une voiture de bénéficier d'avantages fiscaux. Ces personnes sont en outre assurées d'avoir une place de parking dans le bâtiment.

Bâtiments

Depuis 2005, le service Bâtiments fait réaliser des audits énergétiques, pas uniquement dans ses propres immeubles de bureaux, mais également dans les immeubles de rapport qui ne sont pas exploités par le Groupe.

La rénovation en profondeur du siège d'Anvers (Desguinlei 92) a été clôturée en 2012. Le certificat BREEAM « Very Good » a été délivré au bâtiment pour la phase de conception. BREEAM signifie « Building Research Establishment Evironmental Assessment Method » : il s'agit d'une méthode internationale permettant de mesurer les prestations écologiques d'un bâtiment pendant l'ensemble de son cycle de vie.

Consommation

En matière de consommation, le Groupe P&V s'efforce également de réduire constamment son empreinte écologique. Quelques mesures concrètes :

  • Les écrans d'ordinateur ont été remplacés par des écrans qui consomment beaucoup moins d'énergie.
  • Le service Expédition a commencé à utiliser des enveloppes neutres en CO2.
  • Le restaurant d'entreprise a commencé à trier les déchets biodégradables.
  • À Bruxelles, des mesures ont été prises pour réduire la consommation d'eau.

Euresa

Le Groupe P&V fait partie d'Euresa, un groupement d'intérêt économique européen rassemblant des coopératives et des compagnies d'assurances. Euresa a notamment développé une plate-forme en ligne commune pour la Solidarité climatique.

Sur la plate-forme :

  • vous obtenez des informations sur les défis climatologiques ;
  • vous pouvez calculer les émissions de gaz à effet de serre de votre voiture et de votre habitation ;
  • vous avez la possibilité de compenser vos émissions en soutenant CO2 Solidaire, un projet de Geres (Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités).

Groupe P&V : investisseur responsable

Le Groupe P&V est un groupe coopératif fondé sur les valeurs à l’origine du mouvement coopératif, comme la démocratie, l'égalité, l'équité et la solidarité.

Comme coopérative, le Groupe adhère à une éthique reposant sur l'honnêteté, la transparence, la responsabilité sociétale et l'altruisme.

La priorité première du Groupe P&V est la création de valeur pour toutes les parties prenantes, et prioritairement pour le client, et non la création pure de profit pour ses actionnaires. Par ailleurs, le Groupe P&V s’inscrit dans le tissu sociétal de ses coopérateurs historiques et partage leurs préoccupations.

Dans le cadre de son plan d’action « Financer la croissance durable », la Commission européenne a décidé entre autres de favoriser et d’harmoniser l’information fournie par les acteurs du secteur financier sur leurs approches relatives à l’intégration des risques de durabilité (facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance). Pour cela, elle a adopté le règlement relatif à la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers (Règlement 2019/2088 du 27 novembre 2019, dit « Règlement SFDR).

Le Groupe P&V est un investisseur responsable, attaché aux principes ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance), qui met tout en œuvre pour garantir la conformité aux exigences d’information et de transparence liées à notre approche relative à l’intégration des risques en matière de durabilité. 

 

Comment le Groupe P&V intègre les risques de durabilité dans sa stratégie d’investissement

En tant que groupe d’assurances  coopératif, P&V est un investisseur responsable attaché aux principes ESG (enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance). C’est pourquoi, la politique d’investissement qui intègre des principes ou pratiques durables et responsables dans la gestion de ses actifs, alignés avec les objectifs de développement durable des Nations unies (ODD), souhaite  mettre principalement l’accent sur les objectifs suivants :

  • ODD 3 – Santé et bien-être : via notre participation dans le Groupe Multipharma et l’ implication dans l’entreprise Cohezio
  • ODD 7 – Energie propre et d’un coût abordable : via notre participation dans des holdings énergétiques, ou le financement direct ou indirect de projets dans les énergies renouvelables
  • ODD 9 – Industrie, innovation et infrastructure : en investissant dans des projets d’infrastructure résiliente et durable
  • ODD 11 – Villes et communautés durables : par nos investissements dans les sociétés d’investissement régionales, l’économie sociale et via notre patrimoine immobilier qui respecte les critères de durabilité (comme par exemple la certification BREEAM)
  • ODD 13 – Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques : en excluant de nos investissements certains secteurs néfastes aux évolutions climatiques ou en investissant dans des projets visant à réduire l’impact du changement climatique.

Application de critères d’exclusion :

De façon générale, le Groupe P&V évitera d’investir dans des entreprises dont l’activité, peut entraîner des conséquences néfastes sur la santé et sur l’environnement, et s’abstiendra dans tous les cas d’investir dans les entreprises, gouvernements ou secteurs suivants :

  • Les paradis fiscaux ou régimes corrompus ou sujets aux violations de règles internationales
  • Les entreprises ou gouvernements qui ne respectent pas les droits fondamentaux des êtres humains (y compris les pratiques de torture, privation de liberté arbitraire, travail forcé et exploitation des enfants); 
  • Les entreprises qui violent délibérément la législation (sociale, fiscale, environnementale…) et les normes éthiques fondamentales ;
  • Les entreprises principalement actives dans des secteurs controversés, tels que l'industrie du tabac, les jeux d'argent et l'industrie du sexe et de la pornographie  
  • Les entreprises actives dans le secteur du charbon thermique (exploitation, extraction ou production d’électricité) et qui tirent plus de 15% de leurs revenus de ces activités ;
  • Les entreprises qui fondent leurs opérations sur la corruption et les pots-de-vin ; 
  • Les entreprises impliquées dans la production ou la vente d'armes.

Application de critères de développement responsable et durable

Sans faire de concession au point de vue du rendement, la stratégie d’investissement ne répond pas uniquement à des critères financiers, mais également à d’autres critères tels que des préoccupations sociales, éthiques et environnementales. De manière générale, la stratégie d’investissement mise en place par le Groupe P&V veillera à :

  • Orienter prioritairement les flux de capitaux vers des investissements socialement responsables 
  • Investir de manière privilégiée dans des secteurs ou industries de l’économie durable
  • Favoriser la transparence et une vision à long terme dans les activités économiques et financières.

Dans ce contexte, le Groupe P&V met en place un système de « screening positif » ou « screening d’inclusion » qui vise à favoriser les investissements dans les entreprises qui affichent des pratiques exemplaires ou, du moins, qui adoptent les meilleures pratiques de leur catégorie (« Best in Class »).  

En Immobilier direct, la certification BREEAM permettra d’évaluer la durabilité et la performance énergétique du patrimoine immobilier. Nous ciblons une certification pour l’entièreté de notre patrimoine et nous visons à améliorer le score BREEAM des immeubles existants. Pour les nouveaux immeubles dans lesquels nous investissons, nous visons un score  minimum BREEAM « very good ».

Tous ces critères seront régulièrement évalués et amenés à être revus en fonction notamment des nouvelles recommandations des Nations Unies et de la taxonomie des activités durables définies au niveau européen. 

En cas d’investissement dans des fonds de tiers, la sélection des fonds prendra en compte les étapes suivantes :

  • Lors de la phase de sélection des fonds, le Groupe P&V évaluera l’intégration des critères ESG par le gérant à l’aide d’un questionnaire de due diligence, ou à l’aide d’un screening fourni par un consultant spécialisé. 
  • En phase de suivi de l’investissement, le Groupe P&V évaluera le respect des critères ESG à travers les rapports des gérants externes.
  • Le Groupe P&V établira un dialogue avec les gérants externes afin de renforcer la prise en compte des enjeux ESG

Comment le Groupe P&V intègre les critères de durabilité dans ses offres de produits

Dans notre offre d’assurances-épargne et investissement, nous privilégions des fonds éthiquement responsables. Lors du choix de nos gestionnaires de fonds, nous ne nous laissons donc pas uniquement guider par leurs connaissances professionnelles car nous estimons important que leurs valeurs et normes correspondent aux nôtres.

Le Groupe P&V a conscience de son rôle social en tant qu'investisseur et souhaite contribuer au développement d'un système financier international plus durable. Nous sommes également convaincus que des investissements dans des entreprises et secteurs qui se préoccupent du développement durable dans les domaines ESG (environnement, société et gouvernance) constituent les meilleurs choix à terme.

Nous mettons cette conviction en pratique en appliquant un certain nombre de principes dans nos offres de produits d’assurance, et ce au travers de notre politique de placement pour les branches 21 et 23.

Branche 21 (rendements garantis)

Les investissements dans des secteurs dont les activités vont à l’encontre des valeurs du Groupe P&V (tabac, armes, charbon et exploitation minière) sont exclus de nos portefeuilles. 

En outre, chaque investissement est évalué à l’aune de la politique ESG du Groupe P&V, et une sélection « best-in-class » est opérée pour des secteurs comme l’énergie, l’acier, le transport, la mobilité et l’immobilier.

Branche 23 (associée à un investissement)

Notre choix de partenaires ne repose pas uniquement sur les connaissances professionnelles des gestionnaires de fonds, mais également sur des aspects éthiques. Nous estimons qu'il est essentiel que ceux-ci suivent les valeurs et les normes qui correspondent aux valeurs du Groupe P&V dans leur gestion des fonds.

Tous nos fonds sont dès lors gérés au minimum selon les Principes pour l'Investissement Responsable, une initiative internationale soutenue par les Nations Unies. Mais nous privilégions volontairement les partenaires qui vont au-delà de ces principes.

En plus d'exclure les activités controversées, nos partenaires prennent en compte des critères de sélection positifs liés à l'environnement, à la société et à la bonne gouvernance (ESG) dans leur politique d'investissement. Les entreprises qui affichent un bon résultat dans ces domaines ont dès lors plus de chances d'être reprises dans le portefeuille de placements.

Ceci se traduit concrètement par les actions suivantes : 

  • Nous interrogeons les gestionnaires d’actifs au sujet de leurs politiques ESG et des étiquettes de durabilité de leurs fonds.
  • Pour les fonds sous-jacents, le Groupe P&V prend en compte les risques liés à la durabilité sur base de la cote de durabilité Morningstar, le « Morningstar ESG risk score » et le « Morningstar Carbon Risk Score en Fossil Fuel involvement ».
  • En outre, le Groupe P&V surveillera les rapports du gestionnaire d’actifs externes sur les risques liés à la durabilité identifiés comme essentiels (p. ex., consommation d’énergie, consommation d’eau, gestion des déchets) en fonction de l’orientation du fonds.

 

Risque de durabilité

Le risque en matière de durabilité est défini comme un événement ou une situation dans le domaine environnemental, social ou de la gouvernance qui, s’il/si elle survient, pourrait avoir une incidence négative importante, réelle ou potentielle, sur la valeur de l’investissement.

Le risque en matière de durabilité peut être réparti en trois catégories :

  • Le risque physique (lié à des changements climatiques) directement lié à des événements climatiques (tels que inondations, incendies, tempêtes) ainsi qu’à des transformations climatiques sur le long terme (telles que les précipitations, variations extrêmes de températures, niveaux des océans, hausse de la température moyenne).
  • Le risque de transition qui provient de l’évolution/la transition vers une société bas-carbone. Ce risque peut avoir un impact sur la rentabilité et la stratégie d’investissements.
  • Le risque de responsabilité par rapport aux changements climatiques (e.g. poursuites légales, etc.)

Vous trouverez un aperçu de nos efforts pour intégrer des critères de durabilité dans notre politique du personnel, nos produits et services, la collaboration avec nos clients et partenaires de distribution, notre politique d’investissement et les initiatives que nous soutenons, dans notre Rapport Non-Financier 2020.