Retour
Qu'est-ce qu'une franchise en assurance auto ?
Image of the blog article

Vous avez certainement déjà entendu le terme « franchise », notamment à la souscription d’un contrat d’assurance omnium pour votre voiture. Qu’est-ce que la franchise et pourquoi les assureurs y ont-ils recours ? Comment la franchise est-elle calculée ? Explications dans cet article.

Il existe des assurances auto où l'assureur ne couvre qu'une partie des charges qui peuvent survenir en cas de sinistre. L'autre partie, celle qui n'est pas assurée, est à la charge de l'assuré. C’est cette somme d'argent, que le client doit payer de lui-même, qu’on appelle franchise. Son montant exact est déterminé à la conclusion de votre contrat. En cas de sinistre en tort, le client doit alors débourser de sa poche la réparation de cette partie des dommages. Quelqu’un d’autre est en tort ? Vous n’avez dans ce cas aucune franchise à payer. De plus, les frais de réparation de votre véhicule vous sont intégralement remboursés par la partie adverse. 

Pourquoi prévoir une franchise dans un contrat d’assurance ?

La franchise automobile a pour principal objectif de responsabiliser les conducteurs et les encourager à adopter un style de conduite sûr et prudent. De cette manière, les assureurs partagent les risques avec leurs assurés. De son côté, l’assureur réduit la prime du contrat. En contrepartie, le client accepte de débourser une certaine somme en cas de sinistre en tort. 

La franchise s’applique le plus souvent à l’assurance omnium

La franchise peut porter sur une ou plusieurs garanties du contrat. En règle générale, la franchise n'est pas d'application en RC auto. Le plus souvent, elle s’applique à l’assurance omnium, et plus spécifiquement à la garantie « dégâts matériels ». Selon les contrats, le montant de la franchise auto peut passer du simple au double. Veillez donc à bien comparer les offres et de choisir votre assurance auto afin d’éviter les contraintes financières en cas de sinistre en tort.

Comment est calculée la franchise de votre assurance auto ?

Il existe 4 types de franchise auxquels les assureurs peuvent avoir recours :

1. La franchise forfaitaire

Elle équivaut à un montant déterminé lors de la conclusion du contrat. Si vous introduisez un dossier de sinistre, la franchise correspondra à ce montant. 

Par exemple : vous avez un contrat d’assurance auto assorti d’une franchise de 300 euros. Suite à un accident, vous provoquez des dégâts à votre véhicule. La réparation est estimée à 1 000 euros. Votre assureur ne vous remboursera que 700 euros, car vous devrez contribuer à la réparation à hauteur de 300 euros de franchise. Votre assureur déduira donc ce montant de l’indemnité totale.

2. Un pourcentage d’indemnisation

Dans cette formule, la franchise correspond à un pourcentage de la valeur assurée de votre véhicule (options et accessoires compris mais TVA non comprise). C’est donc ce pourcentage que vous devrez payer de votre poche. Il est impossible de connaitre son montant exact à l’avance puisque celui-ci dépendra des dommages à votre véhicule. 

Par exemple : votre contrat prévoit une franchise de 2,5% et la valeur de votre voiture a été fixée à 10 000 euros. En cas de dommage couvert dans le cadre de la garantie dégâts matériels de votre assurance omnium, il vous sera donc demandé de payer 250 euros. Votre assureur vous indemnisera pour le solde des réparations.

3. La franchise anglaise (ou à l’unité de mesure)

Vous bénéficiez d’un seuil d’intervention minimal qui s’élève à un montant fixe ou à un pourcentage de la valeur assurée du véhicule. Dans le cas d’une assurance auto, vous serez remboursé de la totalité des dégâts si les réparations estimées dépassent ce seuil minimum. En revanche, si le montant des dommages est égal ou inférieur au montant de la franchise, les frais de réparation sont à votre charge.

Exemple : si votre franchise anglaise est de 300 euros et que le dommage est estimé à 600 euros, vous serez remboursé de 600 euros. Toutefois, si les frais de réparations sont de 150 euros, vous devrez les payer de votre poche.

4. La franchise 0 euro

Plusieurs assureurs proposent une franchise 0 euro sur leur assurance omnium. Avec cette formule, en cas d’accident ou de sinistre, l’assuré n’a aucun frais supplémentaire à payer. Sa franchise est réduite à 0 euro. Cette formule est en général assortie du respect de certaines conditions, telle que l’obligation de faire réparer son véhicule auprès d’un garage agréé par l’assureur. 

C’est aussi le cas chez Vivium. Jusqu’au 30/04/2021, tout client particulier ou professionnel qui souscrit une omnium complète pour son véhicule de moins de 2 ans se voit offrir la possibilité de ne pas payer de franchise durant un an en cas de dégâts matériels à sa voiture. Pour profiter de cette offre, il doit faire réparer son véhicule dans l’un des nombreux garages agréés du réseau Vivium. Le conducteur principal doit aussi être âgé de minimum 30 ans et avoir un bonus-malus de niveau -2.

En savoir plus sur l’assurance auto Vivium sans franchise ?

Rendez-vous chez votre courtier le plus proche. Il vous expliquera avec plaisir les points forts de l’assurance auto Vivium et de sa formule de franchise 0 euro.

Les plus consultés