Retour
Comment déclarer des dégâts dus à une tempête à votre assurance incendie ?
Image of the blog article

Comment déclarer des dégâts dus à une tempête à votre assurance incendie ?

Une grosse tempête accompagnée de pluies abondantes, de violentes rafales de vent et d'une forte grêle peut lourdement endommager une habitation. Vous trouverez ici le numéro de téléphone à former pour obtenir de l'aide de toute urgence ainsi que la procédure à suivre pour déclarer au mieux les dégâts causés par la tempête à votre assurance incendie.

Étape 1. Assistance en cas de tempête

Si vous avez souscrit une assurance incendie chez Vivium, vous pouvez faire appel à l'assistance étendue de Vivium pour obtenir rapidement de l'aide. Appelez pour cela le 078 15 40 40, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

L'assistance peut par exemple envoyer un professionnel qui se chargera de prendre les mesures conservatoires urgentes. Si votre habitation est inhabitable, son contenu sera entreposé dans un endroit sûr, et un logement sera recherché pour vous.  ... Vous trouverez toutes les informations à ce sujet dans les conditions générales de votre assurance incendie VIVIUM Habitation, ou auprès de votre courtier.

Étape 2. Pour le propriétaire et les locataires

Si vous êtes propriétaire de votre logement, votre assurance incendie indemnisera les dégâts que la tempête aura causés à votre logement. Si vous êtes locataire, votre responsabilité ne peut pas être engagée en cas de dommages à votre location suite à une tempête. C'est le propriétaire du bâtiment qui doit déclarer le sinistre à sa compagnie d'assurances.

Étape 3. Contactez votre courtier

Contactez ensuite votre courtier dans les plus brefs délais afin de récolter avec lui tous les éléments nécessaires à la déclaration de sinistre auprès de Vivium. Pensez notamment aux éléments suivants :

  • votre numéro de police 
  • la date et le lieu du sinistre 
  • les circonstances précises et la cause du sinistre 
  • une éventuelle estimation des dommages encourus 
  • des photos du sinistre 
  • votre numéro de compte

Étape 4. Dégâts de tempête chez les voisins

Il se peut que votre habitation ait aussi causé des dommages chez vos voisins suite à la tempête. Pensez par exemple à une tuile de votre toit qui, emportée par le vent, atterrit sur la voiture de votre voisin. Ce sinistre est indemnisé par la police RC Famille. Informez-en votre courtier, mais vos voisins devront eux aussi rentrer une déclaration auprès de leur propre assurance.

Étape 5. Veillez à ce que les dégâts causés par la tempête n'empirent pas

Vous devez attendre le feu vert de votre courtier avant de commencer à réparer les dégâts. Vous pouvez toutefois entre-temps prendre diverses mesures de manière à limiter les dommages. Vérifiez par exemple qu'aucune tuile n'est mal fixée, couvrez votre toit afin d'éviter que l'eau ou la pluie ne provoque d'autres dégâts, protégez vos meubles à l'aide de vieux draps, recueillez l'eau s'infiltrant chez vous si vous constatez une fuite dans votre toit. Vous pouvez éventuellement aussi réaliser des réparations de fortune, mais toujours après en avoir discuté avec votre courtier. Conservez toutes les pièces abîmées, vous disposez ainsi d'excellentes preuves de votre sinistre. Ces « frais de sauvetage et de conservation » sont d'ailleurs indemnisés par votre assurance incendie.

Étape 6. Reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Il arrive parfois que l'administration de votre ville ou commune vous demande de remplir un formulaire en y indiquant les données des dégâts subis suite à une tempête. Celui-ci lui permet de faire l'inventaire des dommages encourus dans votre ville ou commune et d'introduire une demande pour que la tempête soit reconnue comme catastrophe naturelle.

Si la tempête est reconnue comme étant une catastrophe naturelle, le fonds des calamités peut intervenir pour indemniser une partie des dégâts – uniquement la partie qui n'est pas assurable. Cela signifie que le fonds des calamités n'indemnise le sinistre que si celui-ci n'est pas couvert par votre assurance incendie.

Depuis le 1er mars 2007, toutes les assurances incendie assurent les dégâts causés aux maisons d'habitation et à leur contenu par des inondations, des tremblements de terre, des débordements ou des refoulements d'égouts, des glissements et des affaissements de terrain. Vous ne pouvez donc pas compter sur le fonds des calamités pour vous indemniser lorsque vous êtes frappé par un sinistre de ce type, mais bien sur votre assureur-incendie. Plus d'informations sur www.calamites.be.

Étape 7. Indemnisation des dégâts dus à une tempête

Dans certains cas, un expert en assurances vient sur place pour pouvoir estimer les dommages, et par conséquent l'indemnisation que vous recevrez. Cela dépend de l'ampleur du sinistre :

  • Lorsque le sinistre est limité, la présence d'un expert n'est normalement pas requise. Votre courtier réglera le sinistre totalement par lui-même ou après s'être concerté avec la compagnie. Une estimation des dommages et des photos claires sont toutefois aussi nécessaires dans ce cas.
  • Lorsque le sinistre est plus important ou particulier, un expert se déplace chez vous. Il détermine l'ampleur des dégâts et rédige un rapport. Si vous êtes d'accord avec le montant estimé, Vivium verse l'indemnisation sur votre compte dans les cinq jours ouvrables suivant le rapport.

Étape 8. Réparation des dégâts causés par la tempête

Vous pouvez commencer à effectuer les travaux de réparation dès le moment où vous et votre assureur tombez d'accord sur l'indemnisation.

Votre courtier vous assiste

Pour résumer... Lorsque vous subissez un sinistre dû à une tempête, vous pouvez vous adresser à votre prestataire d'assistance pour obtenir rapidement de l'aide. Contactez ensuite votre courtier pour déclarer le sinistre avec lui. Il vous accompagnera tout au long de la procédure de manière à ce que le sinistre puisse être réglé dans les meilleurs délais.