Assurance Chiffre d'affaires

Le principe d'une assurance Chiffre d'affaires est très simple : si, en tant que gérant, vous êtes malade ou avez un accident, votre société reçoit un montant qui compensera la perte de chiffre d'affaires du fait de votre absence. En ce sens, l'assurance Chiffre d'affaires complète à merveille le Revenu Garanti.

Allocation mensuelle

L'allocation mensuelle peut atteindre jusqu'à 60 % de votre chiffre d'affaires, après déduction des approvisionnements, matières premières et marchandises. Si vous avez un Revenu Garanti, vous devez également soustraire cette allocation. 

Capital unique

Lorsque vous êtes en incapacité de travail permanente à plus de 25 %, vous pouvez convertir l'allocation mensuelle en un capital unique après deux ans. Vous pouvez ainsi vendre ou liquider votre entreprise, sans perdre votre allocation.

Plusieurs gérants

L'assurance Chiffre d'affaires est également adaptée aux sociétés comptant deux gérants : vous pouvez toujours étendre l'assurance Chiffre d'affaires de VIVIUM à un deuxième gérant.

Assurance Chiffre d'affaires et fiscalité

Les primes payées pour une assurance Chiffre d'affaires sont entièrement déductibles fiscalement au titre de charge professionnelle.

Conditions de l'assurance Chiffre d'affaires

  • Vous exercez votre activité actuelle depuis au moins trois ans.
  • Les deux derniers comptes de résultats sont examinés pour avoir une vue claire de vos chiffres d'affaires.
  • Vous remplissez un questionnaire médical.
  • Aucun examen médical n'est nécessaire si la rente assurée s'élève à moins de 25 000 euros et si vous avez moins de 45 ans.

Système d'allocation

Dès que vous êtes en incapacité de travail à plus de 25 %, vous recevez une allocation mensuelle de votre assurance Chiffre d'affaires. Vous avez le choix entre trois systèmes :

  1. Rente constante : vous payez chaque mois une prime fixe déterminée, qui vous donne droit à une allocation fixe convenue.
  2. Rente croissante : vous payez chaque mois une prime fixe déterminée, mais pendant votre incapacité de travail, votre allocation augmente chaque année de 2 % ou de 3 %.
  3. Rente croissante idéale : vous payez chaque année une prime un peu plus élevée, qui vous permet de recevoir chaque année une allocation un peu plus élevée.

 

Est-ce qu'il y a des ambiguites ?

Rechercher un courtier
Rechercher un autre courtier