Retour

Cinq conseils pour optimiser votre PLCI

Cinq conseils pour optimiser votre PLCI

Saviez-vous que vous pouvez optimiser votre PLCI, non seulement sur le plan fiscal, mais également au niveau de son contenu ? Grâce à cinq garanties complémentaires, vous vous mettez à l'abri, ainsi que votre famille, en cas de décès, d'incapacité de travail ou d'affection grave.

PLCI et EIP

De nombreux indépendants optent pour une PLCI. Les professionnels qui possèdent une société souscrivent généralement un Engagement Individuel de Pension (EIP). Sur le plan fiscal, il s'agit en règle générale des meilleures options pour épargner pour la pension. Ce n'est d'ailleurs plus un secret pour personne.

Étendre la PLCI

En revanche, ce que l'on ne sait pas toujours, c'est qu'une PLCI ou un EIP peuvent être étendus sur le plan du contenu à cinq garanties supplémentaires. Vous vous mettez ainsi à l'abri des conséquences d'un accident, d'une maladie ou d'un décès. Voici une brève présentation des couvertures complémentaires.

1. En cas de décès

Vos proches reçoivent de toute façon les réserves de pension que vous avez constituées. Mais grâce à la « couverture décès », vous pouvez aussi assurer un capital minimum au choix. Vos proches reçoivent donc par exemple 50 000 euros, même si vous n'aviez pas encore épargné une telle somme.

2. Si vous êtes en incapacité de travail (1)

Vous recevez une « rente d'incapacité de travail » tant que vous n'êtes pas en mesure de travailler à la suite d'un accident ou d'une maladie. La rente vous est versée jusqu'à la fin du contrat, par exemple à vos 65 ans.

3. En cas d'incapacité de travail (2)

Grâce à la garantie « restitution de prime en cas d'incapacité de travail », votre assureur paie les primes pour votre PLCI et vos garanties complémentaires durant votre incapacité de travail, et ce, jusqu'à la fin du contrat, par exemple jusqu'à vos 65 ans.

4. Après un accident

Grâce à une assurance accidents, vous ou vos proches recevez un capital supplémentaire en plus de la réserve de pension que vous avez déjà constituée. Ce montant est versé en cas de décès ou d'invalidité physiologique totale et permanente. Cette assurance n'intervient qu'après un accident.

5. En cas de maladie grave

La garantie « Affections graves » vous verse un capital complémentaire en cas d'affection grave, comme un cancer ou la maladie de Parkinson. Vous trouverez un aperçu des affections assurées dans les conditions générales. En outre, vous êtes également assuré(e) en cas d'invalidité physiologique totale et permanente après un accident ou une maladie.

Votre courtier est à votre disposition

Vous désirez en savoir plus ? Votre courtier se fera un plaisir de vous indiquer le capital que vous pouvez assurer, en tenant compte de votre situation familiale et de vos assurances existantes.
 


Rechercher un courtier
Rechercher un autre courtier