Retour

La pension de survie devient une allocation temporaire

La pension de survie devient une allocation temporaire

La pension de survie est sur le point de subir une profonde réforme. Les partenaires sociaux et le gouvernement se sont mis d'accord sur les nouvelles règles, mais la réforme doit encore paraître au Moniteur Belge.

Conditions de la pension de survie

Une pension de survie est une allocation mensuelle devant éviter des problèmes financiers au décès du partenaire. Dans le système actuel des travailleurs, il faut remplir deux conditions importantes pour obtenir la pension de survie : les conjoints doivent avoir été mariés au moins un an et le conjoint survivant doit avoir au moins 45 ans.

Exceptions aux conditions

Ces conditions souffrent quelques exceptions. Les conjoints survivants de moins de 45 ans ont néanmoins droit à une pension de survie s'ils ont un ou plusieurs enfants à charge ou s'ils ont une incapacité de travail permanente d'au moins 66%.

Pension de survie pour les moins de 45 ans

La pension de survie pour les personnes veuves de moins de 45 ans évolue vers une allocation de transition temporaire : un an pour les personnes sans enfants, jusqu'à deux ans pour les personnes avec enfants. A l'heure actuelle, cette pension de survie est encore versée à vie.

Cumul illimité

L'allocation de transition pourra désormais être cumulée de manière illimitée avec un salaire ou une allocation sociale. Le travailleur à temps plein ne perd donc plus ses droits à la pension de survie. La troisième nouvelle règle est que la condition d'âge sera graduellement portée à 50 ans d'ici 2025.

Uniquement pour les pensions futures

Ces nouvelles règles ne s'appliquent qu'aux pensions de survie futures. Rien ne change donc pour les personnes qui bénéficient déjà d'une pension de survie.

Montant de la pension de survie

Il n'y a pas de nouvelles règles pour le montant de la pension de survie. Le fait que le conjoint décédé était ou non pensionné joue toujours un rôle déterminant. Si le conjoint décédé jouissait déjà d'une pension de retraite, la pension de survie correspondra à 80% de la pension de ménage. Par contre, s'il n'était pas encore à la retraite, les pouvoirs publics partent d'une pension de retraite théorique. Pour de plus amples précisions, nous vous renvoyons à l'Office national des Pensions.

Le courtier conseille

Curieux de connaître le montant de la pension de survie que votre partenaire recevrait si vous veniez à décéder ? Ou voudriez-vous encore mieux protéger votre conjoint avec une assurance décès ? Demandez conseil à votre courtier. Il vous expliquera volontiers les différentes possibilités qui s'offrent à vous.


Rechercher un courtier
Rechercher un autre courtier