Revenu garanti

On espère toujours que cela n'arrive jamais : une maladie ou un accident peut vous mettre hors circuit pendant un bon moment.  Les allocations de l'INAMI sont loin d'être suffisantes pour combler la perte de revenus. Optez dès lors pour une assurance revenu garanti.

Mettez vos revenus à l'abri

Avec une prime mensuelle, vous mettez votre revenu à l'abri en cas d'accident ou de maladie. Pendant toute la durée de votre absence, VIVIUM vous versera un montant mensuel en plus de l'intervention de la mutuelle. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur votre revalidation sans vous faire du mauvais sang pour vos comptes bancaires. La hauteur de votre allocation dépendra du degré d'incapacité de travail.

Encore plus avantageuse en cas de souscription précoce

Ne tardez pas trop avant de souscrire votre assurance revenu garanti. Votre âge de départ joue un rôle dans le calcul de la prime. Plus tôt vous souscrivez, plus avantageuse sera la prime.

Constituez vous-même votre assurance

Vous déterminez vous-même l'étendue de votre protection et le mode de calcul de l'indemnité. Vous pouvez ainsi assurer jusqu'à 80% de votre revenu actuel. Vous constituez vous-même votre police idéale en quatre étapes toutes simples.
 

1. Garanties

Vous choisissez les causes d'incapacité de travail que vous souhaitez couvrir :

  • La maladie et tous les accidents ;
  • La maladie et les accidents privés (accidents en dehors de l'activité professionnelle) ;
  • La maladie (mais pas les accidents).

Vous déterminez également le montant à assurer. Vous pouvez couvrir jusqu'à 80% de vos revenus (intervention de l'INAMI et d'autres polices éventuelles incluse).

2. Système d'indemnisation

Vous choisissez entre :

  • Rente constante : vous payez toujours la même prime et vous avez droit à une indemnité fixe. Les montants convenus sont immuables et ne peuvent être adaptés qu'à votre requête.
  • Rente croissante : vous payez toujours la même prime, mais durant votre incapacité de travail, l'indemnité augmentera chaque année de 2 % ou 3 %.
  • Rente croissante idéale : vous payez chaque année une somme légèrement plus élevée. En échange de cette prime plus élevée, votre indemnité croît également au fil du temps.

3.  'Délai de carence'

Préférez-vous ne pas avoir d'indemnité au tout début de votre incapacité de travail ? Vous paierez dans ce cas une prime moindre. Vous déterminez vous-même la durée de ce délai de carence : 30, 60, 90, 180 ou 365 jours.

Vous pouvez également choisir de ‘transformer' le délai de carence. Vous recevez une indemnité dès le premier jour d'incapacité.

4. Rente classique ou rente 'échelonnée'

Pour une rente ‘échelonnée', vous recevrez une rente moindre au début de votre incapacité de travail et puiserez principalement dans vos propres réserves. Vous déterminez vous-même quand VIVIUM augmentera la somme mensuelle que vous recevrez.

Bon à savoir

  • Pour une rente assurée de moins de 30.000 euros, il n'y a pas de procédure d'acceptation financière. Pour toute rente supérieure à ce montant, nous demandons une copie de vos deux derniers avertissements-extraits de rôle.
  • Jusqu'à 45 ans et une rente assurée de 25.000 euros, il n'y a pas d'examen médical. Nous vous demandons toutefois de remplir un questionnaire médical.
  • Vos primes revenu garanti sont fiscalement déductibles au titre de frais professionnels réels.
  • Votre indemnité équivaut à un revenu de remplacement et est éventuellement taxé à un taux d'imposition moins élevé.

Conseil : vous pouvez également opter pour le revenu garanti comme couverture complémentaire à votre contrat épargne-pension ou épargne à long terme.

 

La durée du contrat pour cette assurance est déterminée dans les conditions particulières. L’information concernant les services et les produits sur ce site internet est soumise aux règles du droit belge. En tant que client, vous êtes protégé par les règles de conduite MiFID.

 

Est-ce qu'il y a des ambiguites ?

Rechercher un courtier
Rechercher un autre courtier

Même les super-héros...

Visionnez le film