Communiqués de presse

15 juin 2017. Nouvelle direction Dynamique Interne : Johan Dekens devient membre du Comité de Direction

Bruxelles, 15 juin 2017 – Le Groupe P&V annonce la création d’une nouvelle direction Dynamique Interne avec à sa tête Johan Dekens.

Dans un monde de l’assurance qui évolue rapidement, où les nouvelles attentes des clients sont en grande partie dictées par la digitalisation, le Groupe P&V veut accélérer la dynamique interne qui impliquera et motivera ses collaborateurs pour relever les défis de demain. Dans cette optique, la politique HR, la communication interne et le change management ont un rôle crucial. Ces trois axes font donc partie intégrante de la nouvelle direction Dynamique Interne.

Cette dynamique interne sera conduite depuis le Comité de Direction, ce qui en souligne l’importance. Johan Dekens assumera cette responsabilité au sein du Comité de Direction dès le 1er juillet 2017.

Hilde Vernaillen: "Je me réjouis que Johan ait accepté cette nouvelle fonction et nous sommes convaincus qu’il dispose du bagage nécessaire pour relever ce défi. Directeur IT au sein du Groupe P&V depuis 2011, il a été impliqué en cette qualité dès le départ dans les grands projets de transformation. Il est bien conscient du rôle-clé que jouent les collaborateurs au sein des divers départements."

Johan Dekens (50 ans) est Ingénieur Industriel. Il a commencé sa carrière aux Assurances LAP en 1990 en y assumant diverses fonctions en IT. En 2001, il est devenu General Manager de Rainbow ICT Services, un groupement au niveau de l’infrastructure IT de 3 compagnies d’assurances, dont P&V. En 2011, Johan Dekens a été nommé Directeur IT du Groupe P&V.

Télécharger le communiqué de presse.

Pour plus d’informations

Marnic SPELTDOORN

Directeur Public & Press Relations

02/250 92 09

________________________________________________________________________________________

Le Groupe P&V est un groupe coopératif d'assurances actif en Belgique. Le Groupe P&V offre des solutions d’assurances aux particuliers, aux indépendants, aux entreprises et aux institutions à travers ses différents canaux de distribution et marques.

  • P&V fournit ses produits et services via un réseau d’agents exclusifs.
  • Vivium propose ses solutions d’assurance par le biais de courtiers en assurances indépendants.
  • PNP (Piette & Partners) travaille également via des courtiers en assurances indépendants.
  • Le service Clients Institutionnels travaille directement avec des clients du secteur public et du secteur non marchand et offre des solutions sous les marques P&V et Vivium.
  • L’offre d’Actel est commercialisée au travers de partenariats avec des constructeurs automobiles.
  • Arces offre des assurances de protection juridique, et utilise tous les canaux de distribution du Groupe P&V.

www.pv.be | www.actel.be | www.vivium.be | www.arces.be

www.fondationpv.be

23 mai 2017. Résultats 2016 Groupe P&V : Un groupe solide qui investit dans le futur

Bruxelles, 23 mai 2017 – Le groupe coopératif d’assurances P&V annonce ses résultats consolidés pour 2016, avec comme maîtres-mots : stabilité et anticipation de l’avenir.

Poursuite de la croissance et amélioration du résultat technique

Le volume de primes continue d’augmenter pour passer de 1,573 milliards d’euros en 2015, à 1,584 milliards d’euros en 2016. Les fonds propres atteignent 1,962 milliards d’euros (+ 188 millions d’euros).

Le résultat total s’élève à 121,5 millions d’euros (contre 183,9 millions en 2015). Ce qui s’explique par la diminution du résultat financier de 92,1 millions d’euros, compensée partiellement par l’amélioration du résultat technique de 8,8 millions d’euros.

L’évolution du résultat financier est due principalement à une diminution des rendements sur obligations par rapport à 2015 en raison du renouvellement du portefeuille obligataire, à la valorisation des dérivés et aux fortes plus-values réalisées sur le portefeuille obligataire au cours de l’année 2015.

“La poursuite de la croissance et l’amélioration du résultat technique sont des conditions importantes pour garantir la pérennité de nos activités”, déclare Hilde Vernaillen, président du Comité de Direction.

Au 31 décembre 2016, le ratio de Solvabilité II (Fonds propres éligibles/capital minimum requis) est robuste à un niveau de 141%.

Normes IFRS – en milliers EUR *

2016

2015

Fonds propres

1.962.101

1.774.389

Actifs

19.206.600

18.089.940

Primes brutes

1.584.626

1.573.470

Résultat de l’année comptable

121.487

183.852

*Sous réserve d’approbation des comptes annuels par l’Assemblée Générale du 15/06/2017.

Le Groupe P&V investit pour répondre également aux besoins des clients dans le futur

En 2016, pour répondre aux besoins toujours changeants des clients qui ont désormais d’autres exigences quant au type de produits d’assurance et à la manière dont ils sont proposés, le Groupe a consenti d’importants investissements. Investissements dans des plateformes IT performantes (en 2016 notamment pour le règlement des sinistres Auto), mais aussi refonte de divers processus au sein de l’entreprise.

Hilde Vernaillen: “Ces divers investissements et changements permettront au Groupe P&V de rester à l’avenir un groupe d’assurances solide et solvable sur lequel les clients, les partenaires de distribution, les collaborateurs et les coopérateurs peuvent compter.”

Le Groupe P&V croit fortement dans les canaux tant traditionnels que digitaux. Les partenaires de distribution traditionnels – agents et courtiers – assument un rôle-clé dans le nouveau modèle de distribution, notamment pour des besoins d’assurances plus complexes, ou pour fournir un accompagnement en cas de sinistre.

Hilde Vernaillen: “Nous continuons à croire à la nécessité des intermédiaires d’assurance classiques,  agents et courtiers. Leur expertise et leur accessibilité constituent une importante valeur ajoutée pour les clients, surtout en ces temps de digitalisation et d’automatisation croissantes ».

Le Groupe P&V reste fidèle à ses valeurs

Même au cœur de la nouvelle réalité du secteur de l’assurance, le Groupe P&V, en tant que groupe coopératif d’assurances belge, reste fidèle à ses valeurs et à ses convictions. Hilde Vernaillen: Nous travaillons en permanence à une protection accessible au plus grand nombre de personnes, comme nous le faisons depuis notre création en 1907.”

En tant que groupe coopératif d’assurances, P&V veut contribuer de manière active au développement d’une société plus solidaire. Dans ce contexte, une partie des bénéfices est utilisée afin de soutenir des projets d’intérêt sociétal, entre autres via la Fondation P&V.

En outre, le Groupe P&V reste une force motrice dans le développement du modèle coopératif en Belgique.

Télécharger le communiqué de presse.

Pour plus d’informations

Marnic SPELTDOORN

Directeur Public & Press Relations

02/250 92 09

________________________________________________________________________________________

Le Groupe P&V est un groupe coopératif d'assurances actif en Belgique. Le Groupe P&V offre des solutions d’assurances aux particuliers, aux indépendants, aux entreprises et aux institutions à travers ses différents canaux de distribution et marques.

  • P&V fournit ses produits et services via un réseau d’agents exclusifs.
  • Vivium propose ses solutions d’assurance par le biais de courtiers en assurances indépendants.
  • PNP (Piette & Partners) travaille également via des courtiers en assurances indépendants.
  • Le service Clients Institutionnels travaille directement avec des clients du secteur public et du secteur non marchand et offre des solutions sous les marques P&V et Vivium.
  • L’offre d’Actel est commercialisée au travers de partenariats avec des constructeurs automobiles.
  • Arces offre des assurances de protection juridique, et utilise tous les canaux de distribution du Groupe P&V.

Le Groupe P&V emploie au total 1.625 collaborateurs

www.pv.be | www.actel.be | www.vivium.be | www.arces.be

www.fondationpv.be

 

23 novembre 2016. Michel Claise et Jan Nolf - Lauréats du 12ème Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V

Mercredi 23 novembre 2016, la Fondation P&V décerne pour la douzième année consécutive son Prix de la Citoyenneté. Ce prix est remis chaque année à des personnes, des initiatives ou des organisations belges ou à l'étranger qui s'engagent, d'une manière exemplaire, pour une société ouverte, démocratique et tolérante. Parmi les anciens lauréats du Prix de la Citoyenneté figurent entre autres Fadela Amara, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Stéphane Hessel et Jan Goossens. En 2016, la Fondation P&V a choisi de mettre en avant les services publics au sens large.

Deux voix pour défendre la justice en Belgique

Parce qu’elle représente une des clés de voûte de l’Etat démocratique, et parce qu’elle subit actuellement de fortes secousses, la justice est le secteur public choisi pour le Prix de la Citoyenneté 2016. Dès lors, le douzième Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V est remis à Michel Claise et Jan Nolf. Si chacun œuvre dans un domaine différent, ces deux magistrats se rejoignent dans leur action pour protéger l’égalité du citoyen devant la loi, ainsi que pour défendre les droits et devoirs de chaque individu. A travers leur métier et leurs voix en tant que chroniqueurs, ils défendent l’indépendance de la justice face au pouvoir de l’argent, et œuvrent pour la protection de l’état de droit démocratique. Insensibles aux pressions, ils démontrent comment des acteurs individuels travaillant au sein de la justice, peuvent agir pour améliorer, de manière responsable, le système judiciaire, souvent peu pris en compte par le grand public. Enfin, avec l’arrivée massive de réfugiés et les attentats terroristes auxquels la Belgique est confrontée, Michel Claise et Jan Nolf n’hésitent pas à tirer la sonnette d’alarme face au danger de la réduction des droits fondamentaux de l’individu.

Ces deux personnalités de la magistrature défendent donc des valeurs très semblables, également portées par la Fondation P&V, pour une société plus démocratique, plus ouverte, plus solidaire.

Michel Claise, juge d’instruction spécialisé dans la criminalité financière

Michel Claise a été avocat spécialisé en droit commercial pendant vingt ans. En 1999, il réussit l'examen de la magistrature. Il est affecté à l'instruction des affaires financières et aujourd'hui, cela fait bientôt seize ans qu’il occupe la fonction de juge d'instruction financier à Bruxelles. Dans les couloirs du Palais de justice de Bruxelles, le juge Claise est surnommé « Monsieur 100 millions », parce qu'il s'agirait du montant qu'il fait restituer chaque année au Trésor belge grâce à son travail d'investigation.

A la fois pugnace, intègre et insensible aux pressions, le juge Claise ne cesse de marteler que la lutte contre la criminalité financière n’est pas assez prise au sérieux, même s’il voit une évolution : « Les citoyens sont de plus en plus nombreux à penser que cette lutte est utile à tous, car l'ampleur de la fraude fiscale s'élève à 30 milliards d'euros par an en Belgique. Une personne qui détrousse une vieille dame dans la rue sera sévèrement punie. Les fraudeurs qui dissimulent des millions dans les paradis fiscaux s'en sortent sans aucun problème. Il y aurait par ailleurs très probablement moins de criminalité dans la rue si on s'attaquait véritablement à la criminalité financière, et nous ne serions pas forcés de piller toujours plus les piliers démocratiques que sont la culture, l'enseignement, les soins de santé et la justice. »

Jan Nolf, juge de paix honoraire et observateur critique

Après avoir travaillé pendant dix ans comme avocat à Bruges, Jan Nolf est devenu juge de paix dans le canton de Roeselare en 1987. Il était proche des gens et remuait ciel et terre pour que les parties en conflit puissent se réconcilier et éviter ainsi un procès. Il a toujours défendu une justice ouverte et démocratique, avec une grande attention portée aux populations vulnérables. Depuis son départ anticipé à la retraite en 2011 (en signe de protestation contre les agrandissements d'échelle au sein de la justice), il s'est érigé en observateur critique de la justice, notamment via son site www.justwatch.be. Selon lui, le problème principal de la justice d’aujourd’hui n’est pas le manque de moyens financiers. « La justice doit tout simplement changer. Notre justice inflexible est une justice de gaspillage. C'est le message que je souhaite porter. La justice ne s'occupe pas de ce dont elle devrait s'occuper. C'est devenu une immense gabegie en raison du manque de dialogue et du nombre croissant de procès. »

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Les personnes vulnérables dans le nouveau droit (en néerlandais : Kwetsbaren in het nieuwe recht). Fin novembre paraîtra son nouvel opus De kracht van rechtvaardigheid (La force du juste). Dans ce nouveau livre, Jan Nolf retrace ses 25 ans de carrière et propose un aperçu unique sur la justice. Au lieu de simplement critiquer, il agit et dessine ce qui pourrait ressembler à un nouveau système juridique. Une justice pour nous tous. Le livre paraît fin novembre chez EPO .

Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V

La Fondation P&V a été créée en 2000 avec le Groupe P&V Assurances comme principal sponsor. La Fondation fait la promotion de la participation, de l'émancipation, de la solidarité et de la citoyenneté auprès des jeunes. Partant des principales valeurs de l'économie sociale, la Fondation met l'accent sur la participation active, l'autonomie et la responsabilité sociale des jeunes. En 2006, la Fondation P&V a été reconnue comme fondation d'utilité publique.

Le Prix de la Citoyenneté sera décerné le mercredi 23 novembre au KVS. Les éloges des lauréats seront prononcés par Laurence Bovy (Commissaire du gouvernement près l’ULg et le CHU Sart Tilman) et Bert Kruismans (humoriste, écrivain et juriste).

La Fondation remettra aux lauréats une statue de l’artiste Johan Tahon.

Plus d’informations sur le site web www.fondationpv.be.

Télécharger le communiqué.

Contact pour la presse 

Fondation P&V - Marnic Speltdoorn, administrateur délégué

02/250 92 09 – fondation@pv.be - www.fondationpv.be

Anciens lauréats

  • 2005 : Fadéla Amara et Job Cohen
  • 2006 : Wannes Van de Velde et Jean-Pierre et Luc Dardenne
  • 2007 : Khady Koita
  • 2008 : Jeanne Devos et Simone Süsskind
  • 2009 : Kif Kif et Les Territoires de la Mémoire
  • 2010 : Jacqueline Rousseau et Guido Verschueren
  • 2011 : Stéphane Hessel
  • 2012 : Dr. Izzeldin Abuelaish
  • 2013 : Jan Goossens
  • 2014: Reinhilde Decleir et Ho Chul Chantraine
  • 2015 : Frans De Clerck et Eric Domb

10 novembre 2016. Le tout premier Previdis Award décerné à Bond Moyson

Bruxelles, 10 novembre 2016. Hier soir, le tout premier Previdis Award a été décerné à Bond Moyson Oost-Vlaanderen. Le Previdis Award récompense les entreprises et organisations qui mettent en pratique, sur le lieu de travail, une vision humaine de la prévention au sens large du terme.

Previdis est une société du Groupe P&V. Elle a été fondée en 2015 dans le but de sensibiliser les entreprises et les particuliers au thème de la prévention. Previdis est convaincue que la prévention c’est l’affaire de tous et que les bonnes pratiques sont faites pour être partagées. C’est dans ce contexte que la jeune société du Groupe P&V a organisé cette année le Previdis Award.

Un jury unanime quant au choix du gagnant

Le jury du Previdis Award 2016 s’est prononcé à l’unanimité en faveur du projet de la mutualité Bond Moyson Oost-Vlaanderen. Ce projet gagnant entend, d’une part, encourager les collaborateurs à corriger leur position assise et, d’autre part, développer une offre de bouger plus accessible à tous. Gunther Groenwals, conseiller en prévention de Bond Moyson Oost-Vlaanderen : “Ce projet repose sur la conviction qu’investir dans l’ergonomie et la non-sédentarité, c’est investir dans la santé et que cela ne peut dès lors être que bénéfique pour nos collaborateurs.”

Previdis sensibilise ses clients en matière de bien-être au travail

Previdis veut, en complément des activités d’assurance du Groupe P&V, guider ses entreprises et institutions assurées vers une prévention centrée sur l’homme. Elle le fait via différentes activités de sensibilisation. Previdis s’appuie pour cela sur la collaboration avec des partenaires professionnels qui oeuvrent avec succès dans ce domaine.

Lors des deux prochaines années, l’accent sera mis sur le thème “Comment pouvons-nous, dans certaines situations spécifiques, adapter le travail à l’homme ?”. Il s’agit de situations telles que la réintégration professionnelle après une maladie ou un accident, l’embauche de groupes à risque ou de personnes aux capacités de travail diminuées et la volonté de permettre aux collaborateurs de travailler plus longtemps, mais de manière adaptée.

Télécharger le communiqué de presse.

Pour plus d’informations

Julien Hayen

Public & Press Relations

02/250 94 97

25 octobre 2016. Hilde Vernaillen devient président de la fédération mondiale des assureurs mutualistes et coopératifs

25 octobre 2016. Hilde Vernaillen, président du Comité de direction du Groupe P&V, sera également pour les 4 prochaines années président de l’ICMIF, la fédération mondiale des assureurs mutualistes et coopératifs.

Le Conseil d’administration de l’ICMIF, qui s’est tenu le 20 octobre à Nairobi au Kenya, a nommé Hilde Vernaillen à la présidence pour les 4 prochaines années. Depuis quelques années déjà, elle était membre du Conseil d’administration de l’ICMIF. Elle reste bien évidemment président du Comité de direction du Groupe P&V.

L’ICMIF promeut le secteur des assurances mutualistes et coopératives, et défend les intérêts du secteur au niveau international.

De juin 2013 à juin 2016, Hilde Vernaillen a été président de l’AMICE, l’association des assureurs mutuels et des coopératives d’assurance en Europe.

L’ICMIF représente 27 % du secteur mondial de l’assurance

L’ICMIF représente 290 membres dans le monde entier, allant des très gros assureurs aux petits acteurs de niche. Une récente étude de l’ICMIF révèle que les assureurs mutualistes et coopératifs ont connu, ces dernières années, une croissance beaucoup plus rapide que les autres assureurs : depuis 2007, on note une croissance de 22 % des revenus de primes dans le secteur des assurances mutualistes et coopératives, contre 8% pour le secteur pris dans son ensemble. La part de marché globale du secteur des assureurs mutualistes et coopératifs est de 27 %.

Le secteur des assurances mutualistes et coopératives emploie plus de 1,11 million de personnes et sert plus de 960 millions de clients et de membres, soit une croissance de 10 % depuis 2012 (chiffres 2015).

Focus sur les connaissances, l’influence et le réseautage

L’ICMIF apporte une valeur ajoutée à ses membres à différents niveaux, et représente le secteur dans les organes importants.

Shaun Tarbuck, CEO de l’ICMIF : "l’ICMIF joue un rôle important dans la représentation des assureurs mutualistes et coopératifs au niveau international, un rôle qui est largement reconnu par les gouvernements, les régulateurs et les instances internationales. Sous la présidence de Hilde, nous espérons étendre davantage notre influence.”

Hilde Vernaillen : “La force de l’ICMIF c’est la combinaison unique de différents éléments : la création de plus-value réelle pour ses membres, un large éventail d’activités de réseautage, … l’ICMIF joue en outre un rôle actif dans la lutte contre quelques défis mondiaux majeurs, tels que la pauvreté et le réchauffement climatique. Je suis impatiente de pouvoir y contribuer au cours de ces 4 prochaines années en tant que président”.

L’ICMIF contribue à atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies

L’ICMIF fait partie de l’Insurance Development Forum, un groupement entre les Nations Unies, la Banque Mondiale et le secteur des assurances, dont le but est de renforcer le pouvoir de redressement économique des personnes, des communautés, des entreprises et des pouvoirs publics dans des régions vulnérables frappées par des catastrophes liées aux changements climatiques.

En janvier 2015, l’ICMIF lançait sa Mutual Microinsurance Strategy, dans le cadre de laquelle on poursuit le développement des micro-assurances dans quelques pays en voie de développement. L’objectif est de donner, d’ici 2020, accès à ce type d’assurances à 5 millions de ménages. Les micro-assurances sont reconnues comme étant un moyen efficace pour la diminution de la pauvreté et le renforcement des réponses des communautés aux catastrophes naturelles et autres.

Télécharger le communiqué de presse.

Pour plus d’informations 

Marnic SPELTDOORN

Directeur Public & Press Relations

02/250 92 09

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le Groupe P&V est un groupe coopératif d’assurances actif en Belgique. Le Groupe P&V offre des solutions d’assurance aux particuliers, indépendants, entreprises et institutions à travers différents
canaux de distribution et marques.

Les produits et services de P&V sont distribués par un réseau d’agents exclusifs.

  • Vivium propose ses solutions d’assurance par le biais de courtiers en assurances indépendants.
  • PNP (Piette & Partners) travaille également via des courtiers en assurances indépendants.
  • Le service Clients Institutionnels travaille directement avec des clients du secteur public et non marchand et offre des solutions sous les marques P&V et Vivium.
  • L’offre d’Actel est commercialisée par le biais de partenariats avec des constructeurs automobiles.
  • Arces offre des assurances de protection juridique et travaille via tous les canaux de distribution du Groupe P&V.

www.pv.be | www.actel.be | www.vivium.be | www.arces.be

www.fondationpv.be

 

13 septembre 2016. Le Groupe P&V se prépare pour un monde de l’assurance en pleine évolution

Bruxelles, le 13 septembre 2016. La Direction du Groupe P&V a annoncé aujourd’hui, lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire, son projet de transformation pour les quatre années à venir.
L’objectif de ce plan est de permettre au Groupe de rester, sur un marché en évolution rapide, un acteur solide, en mesure de proposer à ses clients les solutions d’assurance auxquelles ils aspirent.

Le Groupe P&V souhaite améliorer l’efficacité de son organisation afin d’offrir un service optimal à ses clients

Le marché des assurances évolue toujours plus vite. De nouvelles tendances s’y développent et gagnent rapidement du terrain. L’évolution des faibles taux d’intérêt influence les revenus financiers.
Avec les nouvelles technologies, les clients ont d’autres attentes. Ils demandent une approche plus personnelle et mobile à un meilleur prix. Les canaux de distribution évoluent, de nouveaux acteurs
font leur arrivée. Les produits et services changent rapidement eux aussi. En outre, la numérisation offre de nombreuses opportunités.

Ces dernières années, le Groupe P&V a lancé plusieurs projets importants en vue de répondre aux attentes changeantes de ses clients. L’implémentation de la plateforme de gestion destinée aux
sinistres et assurances non-vie, n’est qu’un exemple. Compte tenu du contexte concurrentiel, le Groupe P&V souhaite accélérer la transformation de son organisation.

Hilde Vernaillen, CEO du Groupe P&V : « Le Groupe P&V est, aujourd’hui, une entreprise financièrement saine. Nous croyons en notre avenir, et voyons ces défis comme autant
d’opportunités de devenir demain un meilleur acteur sur le marché, dans l’intérêt de nos clients. C’est pourquoi nous prenons dès aujourd’hui ces mesures concrètes et indispensables. »

Il est essentiel de mener et de maintenir la structure de coûts à un niveau compétitif

Plusieurs étapes ont été présentées aujourd’hui lors du conseil d’entreprise en vue d’amener et maintenir la structure de coûts à un niveau compétitif. Le Groupe P&V souhaite diminuer ses
effectifs de 300 postes à temps plein d’ici 2020. En prenant ces mesures dès maintenant, le Groupe peut faire cela d’une manière socialement responsable, dans le respect des valeurs qui le
distinguent. P&V n’envisage aucun licenciement collectif, mais compte atteindre ce résultat par le biais des départs naturels, de la mobilité interne et de régimes de fin de carrière, et ce en
concertation avec ses partenaires sociaux. En outre, le Groupe ambitionne de réformer sa politique salariale. Les collaborateurs seront rémunérés de façon compétitive tout en maîtrisant les coûts.
Les discussions à cet égard ont débuté aujourd’hui avec les partenaires sociaux, afin d’envisager avec eux toutes les solutions possibles.

Hilde Vernaillen : « Cette réduction des coûts offre également des garanties supplémentaires quant au fait que le Groupe P&V demeure, dans le futur aussi, un groupe d’assurances solide sur
lequel les clients, agents et courtiers peuvent compter. »

Le Groupe P&V investit dans des projets d’avenir

De plus, le Groupe P&V va continuer d’investir dans de nouveaux outils et de meilleures procédures de travail afin de répondre aux évolutions digitales et aux attentes des clients. Ainsi, le Groupe a
déjà activé une nouvelle plateforme pour Claims et a entamé le développement d’une nouvelle plateforme Non-Vie. D’autres projets d’investissements sont en préparation.

Pour davantage d’informations

Marnic SPELTDOORN
Directeur Public & Press Relations
02 250 92 09

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le Groupe P&V est un groupe coopératif d’assurances actif en Belgique. Le Groupe P&V offre des solutions d’assurance aux particuliers, indépendants, entreprises et institutions à travers différents
canaux de distribution et marques.

Les produits et services de P&V sont distribués par un réseau d’agents exclusifs.

  • Vivium propose ses solutions d’assurance par le biais de courtiers en assurances indépendants.
  • PNP (Piette & Partners) travaille également via des courtiers en assurances indépendants.
  • Le service Clients Institutionnels travaille directement avec des clients du secteur public et non marchand et offre des solutions sous les marques P&V et Vivium.
  • L’offre d’Actel est commercialisée par le biais de partenariats avec des constructeurs automobiles.
  • Arces offre des assurances de protection juridique et travaille via tous les canaux de distribution du Groupe P&V.

www.pv.be | www.actel.be | www.vivium.be | www.arces.be

www.fondationpv.be

Télécharger le communiqué de presse.

 

27 juin 2016. Clients P&V et Vivium bénéficient d’un accès rapide à l’assistance grâce à une appli

Bruxelles, le 27 juin 2016 – Le groupe coopératif d’assurances P&V lance aujourd’hui, juste avant les vacances, une application assistance via ses marques P&V et Vivium. Cette app permet à son utilisateur de bénéficier d’une assistance : aux véhicules (accident, panne), à l’habitation (assistance immédiate en cas d’incendie ou tout autre dommage à l’habitation couvert par l’assurance incendie) et aux personnes (dans le cadre de l’assistance voyage par exemple).

Pourquoi une appli assistance ?

Le Groupe P&V entend répondre à la réalité digitale de ses clients. Auparavant, le numéro de téléphone du fournisseur d’assistance devait être repris sur un maximum de supports voire même sur une carte spéciale. Aujourd’hui, il importe d’avoir sous la main l’assistance elle-même, via son smartphone. Pour le développement de l’app, le Groupe P&V a fait appel à l’expertise de son partenaire et fournisseur d’assistance, IMA.

Des fonctionnalités pratiques

Pour découvrir la fonctionnalité la plus importante de l’app, il suffit de cliquer sur le bouton situé au centre : il donne accès directement à la centrale d’assistance. De plus, grâce au système de géolocalisation du smartphone, celle-ci repère directement l’endroit d’où l’appel est émis. Ce qui signifie un gain de temps, qui peut s’avérer crucial.

Le client peut introduire dans l’appli ses données personnelles ainsi que les informations indispensables relatives à son véhicule, que ce soit lors de l’installation de l’app ou ultérieurement. En cas d’appel, ces informations sont transmises automatiquement à la centrale d’assistance.

Outre sa fonction primaire d’assistance, l’app propose toute une série de fonctionnalités très pratiques comme des conseils utiles sur la réaction appropriée en cas d’urgence et un relevé des numéros d’urgence nationaux. L’appli intègre par ailleurs des informations actualisées sur la circulation, des conseils pour compléter le formulaire d’accident et une fonction permettant de retrouver l’endroit où une voiture a été stationnée.

Avec les vacances qui se profilent à l’horizon, l’appli (Vivium Assist ou P&V Assist) sera un outil indispensable pour quiconque prendra la route. Elle permettra au client d’obtenir plus facilement et plus rapidement l’assistance appropriée.

Pour plus d’informations

Marnic SPELTDOORN

Directeur Public & Press Relations

02/250 92 09

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le Groupe P&V est un groupe coopératif d'assurances actif en Belgique. Le Groupe P&V offre des solutions d’assurances aux particuliers, aux indépendants, aux entreprises et aux institutions à travers ses différents canaux de distribution et marques.

  • P&V fournit ses produits et services via un réseau d’agents exclusifs.
  • VIVIUM propose ses solutions d’assurance par le biais de courtiers en assurances indépendants.
  • PNP (Piette & Partners) travaille également via des courtiers en assurances indépendants.
  • Le service Clients Institutionnels travaille directement avec des clients du secteur public et du secteur non marchand et offre des solutions sous les marques P&V et VIVIUM.
  • L’offre d’Actel est commercialisée au travers de partenariats avec des constructeurs automobiles.
  • Arces offre des assurances de protection juridique, et utilise tous les canaux de distribution du Groupe P&V.

Le Groupe P&V emploie au total 1 738 collaborateurs.

www.pv.be | www.actel.be | www.vivium.be | www.arces.be

www.fondationpv.be

Télécharger le communiqué.

12 mai 2016 - Chiffres stables pour le Groupe P&V en 2015

Bruxelles, le 12 mai 2016 – Le Groupe coopératif d’assurances P&V communique ses résultats consolidés pour 2015. Des chiffres stables, dans la lignée de ceux réalisés ces dernières années.

Croissance du volume de primes et des fonds propres

Le volume de primes continue à augmenter, principalement en assurances Vie, et progresse de 1,517 milliard d’euros en 2014 à 1,573 milliard d’euros en 2015. Les fonds propres passent à 1,776 milliard d’euros (+105 millions d’euros).

« Ces bons résultats témoignent de notre ambition de croissance rentable au bénéfice direct de nos clients et partenaires de distribution», explique Hilde Vernaillen, Président du comité de direction.

Le résultat total progresse jusqu’à 184 millions d’euros

Le résultat technique a diminué de 6,4 millions d’euros, ce qui s’explique par une augmentation des charges techniques. Ceci est compensé par l’augmentation du résultat financier de 37,5 millions d’euros.

Le résultat total s’élève à 184 millions d’euros (151 millions d’euros en 2014).

Nouvelle augmentation du ratio de solvabilité à 279%

Le ratio de solvabilité passe de 269% à 279% essentiellement en raison de l’augmentation des fonds propres liée aux résultats annuels.

Normes IFRS – en milliers d'EUR*

2015

2014

Capitaux propres

1.776.346

1.671.066

Actifs

18.091.889

18.062.056

Primes brutes

1.573.470

1.517.511

Résultat de l'exercice

184.288

151.834

Ratio de solvabilité

279%

269%

*Sous réserve d'approbation des comptes annuels par l'Assemblée générale du 16/6/2016.

Un partenaire impliqué pour les clients et les partenaires de distribution

Les bons résultats renforcent l’ambition de croissance rentable du Groupe P&V. En 2015 le groupe a avancé à grands pas vers des processus internes encore plus efficaces, en achevant ses intégrations IT et en investissant dans des plateformes digitales innovantes. Le service aux clients s’en trouvera encore plus performant.

Hilde Vernaillen: “Nous voulons nous démarquer comme partenaire impliqué, loyal et proche de nos clients et nos partenaires de distribution, reconnu pour la qualité de ses produits, de ses services et de ses conseils, et pour celui qui va toujours un peu plus loin que là où on l’attendait.

Les bénéfices sont réinvestis dans le groupe et dans la prestation de services

Lors de la création du Groupe P&V en 1907, l’idée de base était la solidarité avec les assurés et avec la société. Aujourd’hui, le groupe reste fidèle à cet objectif qui consiste à offrir une protection optimale à un maximum de personnes, et ce, aux meilleures conditions. Les bénéfices réalisés sont réinvestis principalement dans le groupe afin de garantir sa solidité financière ainsi que la qualité de ses produits et de son service.

En tant que groupe coopératif d’assurances, P&V veut contribuer de manière active au développement d’une société plus solidaire. Dans ce contexte, une partie des bénéfices est utilisée afin de soutenir des projets d’intérêt sociétal, entre autres via la Fondation P&V.

En outre, le Groupe P&V reste une force motrice dans le développement du modèle coopératif en Belgique.

Pour plus d’informations

Marnic SPELTDOORN

Directeur Public & Press Relations

02/250 92 09

 

Le Groupe P&V est un groupe coopératif d'assurances actif en Belgique. Le Groupe P&V offre des solutions d’assurances aux particuliers, aux indépendants, aux entreprises et aux institutions à travers ses différents canaux de distribution et marques.

  • P&V fournit ses produits et services via un réseau d’agents exclusifs.
  • VIVIUM propose ses solutions d’assurance par le biais de courtiers en assurances indépendants.
  • PNP (Piette & Partners) travaille également via des courtiers en assurances indépendants.
  • Le service Clients Institutionnels travaille directement avec des clients du secteur public et du secteur non marchand et offre des solutions sous les marques P&V et VIVIUM.
  • L’offre d’Actel est commercialisée au travers de partenariats avec des constructeurs automobiles.
  • Arces offre des assurances de protection juridique, et utilise tous les canaux de distribution du Groupe P&V.


Le Groupe P&V emploie au total 1.738 collaborateurs.

www.pv.be | www.actel.be | www.vivium.be | www.arces.be

www.fondationpv.be

Télécharger le communiqué.

22 avril 2016. Le Groupe P&V couvre l’usage des drones dans la RC Familiale

Bruxelles, le 22 avril 2016 – le Groupe P&V couvre dès lundi 25 avril l’usage récréatif des drones dans l’assurance RC Familiale

Notre société est constamment soumise à l’implémentation de nouvelles techniques innovantes. Les drones en sont un bel exemple. Le Groupe P&V - qui commercialise ses assurances via des courtiers sous la marque VIVIUM et via des agents sous la marque P&V - suit ces évolutions de près et peut, le jour de l’entrée en vigueur de la loi, assurer ses clients par une couverture automatique de l’usage récréatif de drones dans son contrat RC Familiale. 

L’utilisation de drones n’est en effet pas sans dangers. Parfois il ne réagit pas comme voulu par son pilote. Les images d’un champion de ski échappant de justesse à la chute d’un drone ont fait le tour du monde.

Cadre légal

Afin de garantir la circulation des drones en toute sécurité, le législateur a prévu une règlementation spécifique. L’Arrêté Royal du 10 avril 2016 relatif à l’utilisation des aéronefs télépilotés dans l’espace aérien belge est paru le 15 avril dans le Moniteur Belge et entre en vigueur le 25 avril 2016.

Une extension gratuite dans la police Familiale

Le Groupe P&V a décidé d’étendre la couverture de sa police familiale à l’usage légal et purement récréatif d’un drone ne dépassant pas une masse de départ de 1 kg dans l’espace aérien belge. 

La sécurité financière d’une famille est dès lors garantie quand la responsabilité extracontractuelle est invoquée dans le cadre de la vie privée. Chaque enfant ou chaque adulte qui joue avec son drone dans le jardin peut désormais le faire en toute tranquillité. 

Le Groupe P&V propose cette couverture gratuitement à tous ses clients existants ayant souscrit un contrat RC Familiale ou désirant souscrire un nouveau contrat auprès d’elle. Ils ne doivent rien faire, la couverture est prévue automatiquement dans leur police. De cette façon les clients du Groupe P&V ne doivent se soucier de rien.

Pour plus d'information

Marnic Speltdoorn

Directeur Public & Press Relations

02.250.92.09

_______________________________________________________________________________________________________________

Le Groupe P&V est un groupe coopératif d'assurances actif en Belgique. Le Groupe P&V offre des solutions d'assurance aux particuliers, aux indépendants, aux entreprises et aux institutions à travers ses différents canaux de distribution et marques.

  • Les produits et services de P&V sont distribués par un réseau de conseillers exclusifs.
  • Les solutions d'assurance de VIVIUM sont proposées par le biais de courtiers en assurances indépendants.
  • Le service Clients Institutionnels dispose d'une équipe commerciale interne, qui travaille directement avec des clients du secteur public et du secteur non marchand. Ce service offre des solutions sous les marques P&V et VIVIUM.
  • Enfin, ARCES offre uniquement des assurances de Protection juridique qui sont distribuées par tous les canaux de distribution du Groupe P&V.
 

www.pv.be | www.vivium.be | www.arces.be

19 février 2016. Le groupe P&V lance une assurance omnium dont la prime baisse en fonction de l’âge du véhicule

Bruxelles, le 19 février 2016 – Le Groupe P&V propose à partir de ce mois-ci une assurance full omnium avec une prime qui diminue chaque année pour des véhicules qui ont plus de 2 ans.

Nos clients nous ont signifié ne pas comprendre pourquoi la prime de leur assurance omnium reste inchangée, alors qu’en cas de sinistre, l’intervention de l’assureur est chaque année plus faible. Ils déclarent que, pour leur sérénité, ils aimeraient garder l’omnium plus longtemps, mais que pour des raisons de coût, ils sont contraints de la résilier après deux ans en moyenne. Souvent ils changent vers la mini-omnium ou bien uniquement vers l’assurance ‘responsabilité civile’. Mais dans ce cas-là ils ne sont plus couverts en dégâts matériels pour leur propre véhicule.

Ceci augmente le sentiment d’insécurité, de perdre de l’argent en cas de sinistre. Avec sa nouvelle assurance auto, le Groupe P&V offre la solution.

Une assurance full omnium unique pour les voitures de plus de 2 ans

Cette nouvelle assurance, dont la prime est calculée sur base de la valeur réelle du véhicule, est unique sur le marché belge. Ceci permettra aux clients d’assurer leur véhicule plus longtemps en full omnium, grâce à une prime qui est dégressive en fonction de l’âge de la voiture. La valeur assurée chaque année sera déjà connue au moment de la souscription du  contrat, ce qui offre au client une entière transparence.

L’âge moyen du parc automobile belge était en 2015 d’un peu plus de 9 ans. 16% du parc a moins de 2 ans (11% uniquement pour les particuliers), 23% du parc a entre 2 et 5 ans (20% uniquement pour les particuliers) et  31% du parc a entre 5 et 10 ans (34% uniquement pour les particuliers).

L’offre omnium dégressive concerne tous les véhicules de plus de 2 ans. Pour les camionnettes, l’offre est accessible dès la première année.

Une assurance auto très complète

A part la dégressivité de la prime omnium, cette assurance offre d’autres atouts.

Les clients trouvent très important que leur assureur tienne compte de leurs investissements qu’ils font pour augmenter la sécurité de leur véhicule. Dans ce cadre, le Groupe P&V veut les accompagner et les soutenir. Voilà pourquoi une réduction supplémentaire de prime est appliquée, quand la voiture est équipée de technologies qui augmentent la sécurité  (Automatic Emergency Braking, Lane Departure Warning System, Driver Drowsiness Detection).

Autre point fort de cette nouvelle assurance : elle tient également compte du fait que les clients choisissent de moins utiliser leur voiture. C’est pourquoi une réduction est offerte quand le véhicule roule moins de 10.000 km par an.

Une nouvelle baseline et une campagne de communication d’envergure 

Parallèlement à cette nouvelle assurance, le Groupe P&V lance également une nouvelle baseline qui exprime mieux son identité actuelle, celle d’un assureur humain et impliqué :

Avec vous, quoi qu’il arrive

Tout ceci est soutenu par une large campagne publicitaire qui commence le 18 février.

Pour plus d’information

Marnic Speltdoorn

Directeur Public & Press Relations

02/250 92 09

_________________________________________________________________________________________________

Le Groupe P&V est un groupe coopératif d'assurances actif en Belgique. Le Groupe P&V offre des solutions d'assurance aux particuliers, aux indépendants, aux entreprises et aux institutions à travers ses différents canaux de distribution et marques.

  • Les produits et services de P&V sont distribués par un réseau de conseillers exclusifs.
  • Les solutions d'assurance de VIVIUM sont proposées par le biais de courtiers en assurances indépendants.
  • Le service Clients Institutionnels dispose d'une équipe commerciale interne, qui travaille directement avec des clients du secteur public et du secteur non marchand. Ce service offre des solutions sous les marques P&V et VIVIUM.
  • Enfin, ARCES offre uniquement des assurances de Protection juridique qui sont distribuées par tous les canaux de distribution du Groupe P&V.

www.pv.be | www.vivium.be | www.arces.be

Télécharger le communiqué.

2 décembre 2015. Eric Domb et Frans De Clerck : lauréats du 11ème Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V

Mercredi 2 décembre 2015, la Fondation P&V décerne pour la onzième année consécutive son Prix de la Citoyenneté. Ce prix est remis chaque année à des personnes, des initiatives ou des organisations belges ou à l'étranger qui s'engagent, d'une manière exemplaire, pour une société ouverte, démocratique et tolérante. Les anciens lauréats du Prix de la Citoyenneté sont entre autres Fadela Amara, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Stéphane Hessel et Jan Goossens.

Citoyenneté exemplaire dans le monde des entreprises

Le fossé entre le monde de l’entrepreneuriat d’une part, l’engagement sociétal d’autre part, pourrait paraître parfois infranchissable. Et pourtant ! Le Prix de la Citoyenneté 2015 est remis à deux personnes qui ont tout d’abord démontré qu’entreprendre – et entreprendre avec succès - est compatible avec une bonne citoyenneté et une approche éthique et respectueuse de l’homme, de la société et de la planète. Ils ont ensuite prouvé qu’entreprendre peut même constituer une pierre maîtresse d’une bonne citoyenneté, voire, que c’est une manière extrêmement importante de tendre vers un monde meilleur et plus juste. C’est parce qu’ils ont réalisé tout cela de façon exemplaire et tout à fait personnelle, que le jury les a choisis comme lauréats.

Eric Domb, fondateur et président-administrateur délégué du parc animalier Pairi Daiza

Eric Domb ouvre en 1994 le jardin ornithologique Parc Paradisio, sur le domaine de l'ancienne abbaye cistercienne de Cambron. En 2010, Parc Paradisio change de nom et de mission et devient Pairi Daiza, jardin des mondes, un endroit où Eric Domb veut montrer la beauté du monde et rapprocher hommes et cultures. « La différence entre Paradisio et Pairi Daiza est fondamentale. L'ancien Paradisio était un jardin consacré au plaisir des visiteurs. Avec Pairi Daiza, il s'agit d'une relation harmonieuse entre l'homme et la nature », dit-il à ce sujet.


Eric Domb fait partie de ces entrepreneurs qui, par leurs activités, entendent jouer un rôle actif dans leur cité et s’attachent à porter leur réflexion sur son mode de fonctionnement. Il démontre que le succès économique – un million de visiteurs par an – peut être compatible avec un projet éducatif, humaniste et écologique. Selon Domb, « De nos jours, dans l'actualité, il n'est question que de catastrophes provoquées par l'homme. Il n'y a que peu d'endroits qui montrent ce qu'un homme peut faire de bien, de beau et d'utile pour son prochain ».

Frans De Clerck, cofondateur de la Banque Triodos Belgique

Frans De Clerck est un pionnier dans le monde bancaire et l’exemple d’un banquier socialement responsable, non seulement en Belgique mais aussi à l’étranger. En 1993, il est cofondateur et directeur de l'établissement belge de la banque durable Triodos. Dès le début, l'idée était d'investir dans des projets écologiques, culturels et sociaux, sur base de leur contribution au plan sociétal. Plus tard, il a contribué à la création de la Global Alliance for Banking on Values, une association des principales banques du monde entier inspirées par des valeurs durables éthiques. Selon Frans De Clerck « une banque est un instrument sociétal. Les banquiers doivent se comporter en conséquence. »


Frans De Clerck s’investit aussi après sa retraite pour un changement de mentalité dans le monde des entreprises et des banques. « Toute entreprise doit être en partie une entreprise sociale. Pas parce qu'il le faut bien, mais parce qu'elle en a envie. Je veux consacrer le temps qui me reste à cet objectif », dit-il à ce propos.

Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V

La Fondation P&V a été créée en 2000 avec le Groupe P&V Assurances comme principal sponsor. La Fondation fait la promotion de la participation, de l'émancipation, de la solidarité et de la citoyenneté auprès des jeunes. Partant des principales valeurs de l'économie sociale, la Fondation met l'accent sur la participation active, l'autonomie et la responsabilité sociale des jeunes. En 2006, la Fondation P&V a été reconnue comme fondation d'utilité publique.


Le Prix de la Citoyenneté sera décerné le mercredi 2 décembre à l’Aréa42 à Schaerbeek. Les discours de félicitations des lauréats seront prononcés par Jean-Pascal Labille (secrétaire général de l’Union Nationale des Mutualités socialistes) et Peter Blom (CEO de Triodos Bank International). La Fondation remettra aux lauréats une statue de Johan Tahon.


Plus d’informations sur le site web www.fondationpv.be.

Contact pour la presse

Fondation P&V - Marnic Speltdoorn, administrateur délégué
02/250 92 09 – fondation@pv.be - www.fondationpv.be


Anciens lauréats

  • 2005 : Fadéla Amara et Job Cohen
  • 2006 : Wannes Van de Velde et Jean-Pierre et Luc Dardenne
  • 2007 : Khady Koita
  • 2008 : Jeanne Devos et Simone Süsskind
  • 2009 : Kif Kif et Les Territoires de la Mémoire
  • 2010 : Jacqueline Rousseau et Guido Verschueren
  • 2011 : Stéphane Hessel
  • 2012 : Dr. Izzeldin Abuelaish
  • 2013 : Jan Goossens
  • 2014 : Reinhilde Decleir et Ho Chul Chantraine.


Télécharger le communiqué.

 

11 mai 2015. Le Groupe P&V en 2014 : poursuivre la croissance sur une base solide

Le Groupe coopératif d’assurances P&V annonce ses résultats consolidés pour 2014. Ils sont en ligne avec les excellents chiffres présentés par le groupe ces dernières années. Le résultat est stable, les fonds propres en hausse et la marge de solvabilité est de nouveau en augmentation.

Volume de primes de 1,5 milliard d’euros

Le volume de primes du Groupe P&V reste stable à 1,5 milliard d’euros. Le résultat commercial est donc similaire à celui des années précédentes.

Résultat technique stable en dépit de la tempête de grêle

Bien que le Groupe P&V ait effectué en 2014 des investissements notables dans ses produits, le règlement de sinistres et les réseaux de distribution, il est parvenu à maîtriser ses frais généraux. Même si le résultat technique a diminué en raison d'une hausse de la charge des sinistres, il reste sous contrôle.

« La tempête de grêle du mois de juin a naturellement eu des répercussions négatives sur notre compte de résultat. Toutefois, grâce à un bon suivi structurel de la qualité de nos portefeuilles et des ratios de sinistre, nous avons pu limiter ces répercussions », explique Hilde Vernaillen, présidente du Comité de direction. Elle ajoute : « De tels coups durs sont propres au métier d'assureur. C'est dans ces moments difficiles que nous devons jouer notre rôle et intervenir sur le terrain pour aider les gens. »

Nouvelle augmentation de la marge de solvabilité à 269 %

Les fonds propres ont progressé de 19 % et le Groupe P&V a une fois de plus consolidé sa solvabilité. La marge de solvabilité est passée de 235 % à 269 % (l’exigence minimale est de 100 %).

Le résultat net consolidé du Groupe P&V sur l’année 2014 est également stable et s’élève à 151,8 millions d’euros.

Normes IFRS – en milliers d'EUR* 2014 2013
Capitaux propres 1 671 066 1 403 895
Actifs 18 062 056 16 019 458
Primes brutes 1 517 511 1 516 183
Résultat de l'exercice 151 834 154 940
Ratio de solvabilité 269 % 235 %

*Sous réserve d'approbation des comptes annuels par l'Assemblée générale du 18/6/2015.

L'ancrage local garantit la stabilité nécessaire à nos clients et intermédiaires

En 2014, le Groupe P&V a finalisé la vente de ses activités luxembourgeoises à la Bâloise Luxembourg. Depuis cette vente, les activités du Groupe P&V sont totalement concentrées sur la Belgique. Cette focalisation sur le marché belge ainsi que l'ancrage local du Groupe P&V garantissent la stabilité nécessaire aux clients, intermédiaires et collaborateurs.

« Le Groupe P&V est un groupe d'assurances solide. L'une des principales raisons de cette force est le dialogue avec tous nos partenaires : courtiers, agents, clients, coopérateurs et collaborateurs. J'en profite donc pour les remercier de s'être engagés dans un dialogue avec nous et de l'avoir poursuivi, dans le cadre de forums réguliers mais aussi de manière spontanée », en conclut Hilde Vernaillen.

Les bénéfices sont réinvestis dans le groupe et dans la prestation de services

Lors de la création du Groupe P&V en 1907, l’idée de base était la solidarité avec les assurés et avec la société. Aujourd’hui, le groupe reste fidèle à cet objectif qui consiste à offrir une protection optimale à un maximum de personnes, et ce, aux meilleures conditions. Les bénéfices réalisés sont réinvestis principalement dans le groupe afin de garantir sa solidité financière ainsi que la qualité de ses produits et de son service.

En tant que groupe coopératif d’assurances, P&V veut contribuer de manière active au développement d’une société plus solidaire. Dans ce contexte, une partie des bénéfices est utilisée afin de soutenir des projets d’intérêt sociétal, entre autres via la Fondation P&V.

En outre, le Groupe P&V reste une force motrice dans le développement du modèle coopératif en Belgique.

Télécharger le communiqué.

18 novembre 2014. Ho Chul Chantraine et Reinhilde Decleir : lauréats du 10ème Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V

Mardi 18 novembre 2014, la Fondation P&V décerne pour la dixième année consécutive son Prix de la Citoyenneté. Ce prix est remis chaque année à des personnes, des initiatives ou des organisations belges ou à l'étranger qui s'engagent, d'une manière exemplaire, pour une société ouverte, démocratique et tolérante. Les anciens lauréats du Prix de la Citoyenneté sont entre autres Fadela Amara, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Stéphane Hessel et Jan Goossens.

Lauréats engagés pour les groupes socialement fragilisés

Le Prix de la Citoyenneté 2014 est remis à deux personnes qui, au quotidien, s’engagent à offrir des opportunités de participation sociale à des personnes qui se trouvent en situation de vulnérabilité sociale. Reinhilde Decleir le fait de manière socioartistique, alors que Ho Chul Chantraine suit une voie socio-économique.

Création d’emplois pour les défavorisés via la promotion d’une alimentation durable

Entreprise coopérative à finalité sociale, rassemblant des producteurs de produits biologiques et des consom’acteurs, Agricovert a été initiée en 2011 par Ho Chul Chantraine. La coopérative se profile en plateforme pour vendre des produits agricoles biologiques des producteurs, pour échanger et partager des connaissances agricoles, offrir un soutien aux (jeunes) producteurs locaux bios, sensibiliser les gens aux produits locaux et saisonniers, et ainsi revaloriser le métier d'agriculteur (local). La société coopérative a également l'ambition de créer des emplois durables pour les personnes peu qualifiées et les personnes très éloignées du marché de l'emploi. Agricovert avance un vrai projet social : aider des personnes en détresse économique à revaloriser l’image qu’elles ont d’elles-mêmes, à briser leur solitude et à réintégrer la société en leur proposant un emploi durable.

Tutti Fratelli : le théâtre comme moyen de lutte contre la pauvreté

Tutti Fratelli est un atelier socioartistique situé au coeur d'Anvers. Inspiré par Reinhilde Decleir, Tutti Fratelli fait du théâtre avec un groupe de personnes très varié, mais qui met l'accent sur les personnes les plus vulnérables de notre société. Ce qui a frappé le jury du Prix de la Citoyenneté est la manière dont Tutti Fratelli parvient à combiner ses objectifs sociaux et artistiques. Tutti Fratelli offre des chances aux laissés-pour-compte; ces personnes qui, surtout dans un contexte urbain, sont de plus en plus isolées et coupées de la société. En les impliquant dans un projet artistique, où ils acquièrent un langage propre et disposent d'un canal leur permettant de raconter leurs histoires, ils découvrent ou redécouvrent les sentiments de dignité et de respect de soi, qui s'étaient entièrement évanouis.

Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V

La Fondation P&V a été créée en 2000 avec le Groupe P&V Assurances comme principal sponsor. La Fondation fait la promotion de la participation, de l'émancipation, de la solidarité et de la citoyenneté auprès des jeunes. Partant des principales valeurs de l'économie sociale, la Fondation met l'accent sur la participation active, l'autonomie et la responsabilité sociale des jeunes. En 2006, la Fondation P&V a été reconnue comme fondation d'utilité publique.

Le Prix de la Citoyenneté sera décerné le mardi 18 novembre au KVS à Bruxelles. Les discours de félicitations des lauréats seront prononcés par Jean-Michel Javaux (ancien président d’Ecolo et bourgmestre d’Amay depuis 2006) et Stefaan De Ruyck (Directeur Général du Vooruit).

La Fondation remettra aux lauréats une statue de Johan Tahon.

Plus d’informations sur le site web www.fondationpv.be.

Contact pour la presse

Fondation P&V - Marnic Speltdoorn, administrateur délégué
02/250 92 09 – fondation@pv.be - www.fondationpv.be

Anciens lauréats

  • Fadéla Amara (Ni Putes Ni Soumises) et Job Cohen (bourgmestre d'Amsterdam) ont été les premiers à recevoir le Prix de la Citoyenneté en 2005.
  • En 2006, les lauréats étaient le chanteur, écrivain et artiste plasticien Wannes Van de Velde et le duo de réalisateurs Jean-Pierre et Luc Dardenne.
  • La militante sénégalaise pour les droits de l’Homme Khady Koita, présidente du réseau européen pour la prévention et l’éradication des mutilations génitales féminines et auteur du livre Mutilée a reçu le Prix en 2007.
  • C’est un duo féminin qui a été lauréat en 2008 : Jeanne Devos, activiste des droits de l'homme et fondatrice du National Domestic Workers' Movement (NDWM) et Simone Susskind, présidente d'Actions dans la Méditerranée.
  • En 2009, ce sont deux associations belges qui ont été récompensées pour leur travail en faveur du dialogue interculturel et de l’éducation à la citoyenneté : Kif Kif et Les Territoires de la Mémoire.
  • En 2010, c’est à nouveau un duo qui a reçu le prix pour leurs actions en faveur de la réinsertion des détenus. Jacqueline Rousseau a fondé en 1981 l’Adeppi (Atelier d’Education Permanente pour Personnes Incarcérées) et Guido Verschueren a dirigé pendant 30 ans la prison de Louvain avec une humanité et une attention exceptionnelles pour les détenus.
  • En 2011 le prix de la citoyenneté a été attribué à Stéphane Hessel, diplomate, militant des droits de l’homme et auteur de « Indignez-vous ! », vendu à plus de 4 millions d'exemplaires dans le monde entier.
  • En 2012, la Fondation P&V a remis son 8ème Prix de la Citoyenneté au Dr. Izzeldin Abuelaish, auteur du livre intitulé « Je ne haïrai point ».
  • Jan Goossens, Directeur artistique du Théâtre royal Flamand (KVS) de Bruxelles a reçu le Prix en 2013. Il a fait du KVS un théâtre urbain contemporain se concentrant sur la diversité dans son propre pays et sur la richesse culturelle ailleurs dans le monde.

Télécharger le communiqué.

 

15 mai 2014. Le Groupe P&V en 2013 : une croissance durable et rentable

Le Groupe coopératif d'assurances P&V annonce ses résultats consolidés de 2013. La croissance structurelle entamée aux cours des années précédentes se poursuit et ce, tant en Vie qu'en Non-Vie.

Des résultats techniques d'assurance performants

En Non-Vie, le Groupe a connu une croissance rentable. Malgré un contexte de taux bas, des progrès ont également été observés en Vie, alors que le Groupe P&V propose principalement des assurances vie traditionnelles et peu de produits d'investissement. En outre, les efforts destinés à améliorer, année après année, les résultats techniques d'assurance génèrent une évolution positive.

"Tout ceci montre que le Groupe P&V bénéficie d'une assise solide. Nous le devons à l'engagement et au professionnalisme de nos collaborateurs, de nos agents et de nos courtiers partenaires, mais
également à la confiance de nos coopérateurs," explique Hilde Vernaillen, président du Comité de direction. Elle poursuit : "Nous continuons à investir dans une relation durable à long terme avec toutes nos parties prenantes, avec une attention particulière pour la rentabilité."

Un nouveau renforcement de la marge de solvabilité à 235%

L'encaissement du Groupe P&V est en augmentation de 4,5% et s'élève à 1,5 milliard d'euros. Les fonds propres se renforcent principalement grâce aux résultats techniques ainsi qu'au résultat financier courant. Le résultat du Groupe P&V est nettement plus élevé qu'en 2012 : 154,9 millions d'euros (par rapport aux 42,2 millions d'euros en 2012). La marge de solvabilité du Groupe est de 235% (le minimum requis est fixé à 100%).

Normes IFRS – en milliers EUR * 2013 2012
Fonds propres 1.403.895 1.246.913
Actifs 16.019.458 16.091.410
Primes brutes 1.516.183 1.451.438
Résultat de l'exercice 154.940 42.187
Ratio de solvabilité 235% 217%


*Sous réserve d'approbation des comptes annuels par l'Assemblée Générale du 19/06/2014.

L'ancrage local garantit la stabilité pour les clients et les intermédiaires

Le Groupe P&V veut être un partenaire durable pour ses intermédiaires et ses clients. Les besoins du client constituent toujours le point de départ de sa stratégie. Grâce à la focalisation sur le marché belge, le Groupe P&V connaît parfaitement ce marché. Cet ancrage local garantit la stabilité aux clients, intermédiaires et collaborateurs. En outre, le Groupe P&V participe de manière active à des groupements de coopération internationaux qui permettent au Groupe d'entretenir des liens étroits avec des assureurs coopératifs et mutualistes étrangers et d'échanger avec eux des bonnes pratiques.

Les bénéfices sont réinvestis dans le Groupe et dans le service à la clientèle

Lors de la création du Groupe P&V en 1907, l'idée de base était la solidarité avec les assurés et avec la société. Aujourd'hui, le Groupe reste fidèle à cet objectif qui consiste à offrir une protection optimale à un maximum de personnes, et ce, aux meilleures conditions. Les bénéfices réalisés sont réinvestis principalement dans le Groupe afin de garantir sa solidité financière ainsi que la qualité de ses produits et de son service.

En tant que groupe coopératif d'assurances, P&V veut contribuer de manière active au développement d'une société plus solidaire. Dans ce contexte, une partie des bénéfices est utilisée afin de soutenir des projets d'intérêt sociétal, entre autres via la Fondation P&V. En outre, le Groupe P&V reste une force motrice dans le développement du modèle coopératif en Belgique.

Télécharger le communiqué.

19 février 2014. Décrochage scolaire et chômage des jeunes : la Fondation P&V sélectionne et soutient financièrement 6 projets innovants et efficaces

Le mercredi 19 février 2014, les 6 projets qui recevront une bourse de la Fondation P&V dans le cadre de la lutte contre le décrochage scolaire et le chômage des jeunes ont été présentés. Parmi les six projets, on compte deux projets bruxellois, deux projets flamands et deux projets wallons.

Priorité européenne majeure : éviter de perdre une génération
Les jeunes sont les premières victimes du chômage qui frappe l'Europe et ses grandes villes et les populations les plus vulnérables. En décembre 2013, 23,7 % des jeunes d'Europe âgés de 15 à 24 ans étaient sans emploi. Dans certains pays et certaines grandes villes, le taux de chômage des jeunes atteint même 58 %. Le chômage touche tous les jeunes, mais principalement les moins qualifiés. Beaucoup redoutent une « génération perdue » qui voit s'amenuiser ses chances d'un avenir meilleur par la combinaison du décrochage scolaire et du chômage.

La Belgique se situe environ dans la moyenne européenne en ce qui concerne les deux problématiques. Il existe cependant de grandes différences entre les Régions et les Communautés. La Flandre affiche un pourcentage de chômage des jeunes de 12,8%, tandis que la Région Wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale affichent des pourcentages de 27,1 % et 36,4 % respectivement. A Bruxelles, 62% des jeunes chômeurs sont au chômage depuis plus de 6 mois, contre 55 % en Wallonie et 35 % en Flandre. Bien que la Flandre obtienne un bon score par rapport aux indicateurs précités, le fossé entre les possibilités d'emploi des jeunes et des adultes y est très grand, plus grand que dans les deux autres régions. De plus, la Flandre semble avoir un marché du travail nettement différencié pour les jeunes. Les jeunes qui ne sont pas titulaires d'un diplôme de l'enseignement secondaire ont en Flandre deux fois plus de chances que les jeunes diplômés supérieurs de se retrouver au chômage.

Suivant les chiffres les plus récents, la Belgique commence à prendre du retard en ce qui concerne le décrochage scolaire. Par rapport à 2009, on constate même une légère hausse du nombre de jeunes quittant prématurément l'école en Belgique (12 % en 2012 par rapport à 11.1 % en 2009), alors que la plupart des autres pays européens présentaient une tendance à la baisse. Ici également, il existe cependant de grandes différences entre les régions. Alors qu'en 2012 8,7 % des jeunes en Flandre quittaient l'école sans diplôme, les chiffres grimpent jusque 14,8 % en Wallonie et 20,1 % à Bruxelles. Les jeunes d'origine étrangère ont deux fois plus de chances de quitter l'école sans diplôme que les jeunes nés en Belgique.

Projet trisannuel de la Fondation P&V contre le décrochage scolaire et le chômage des jeunes
Pour les raisons citées plus haut, la Fondation P&V a mis sur pied un vaste programme qui combine la recherche scientifique et des actions concrètes. Ce programme vise à inciter aussi bien les décideurs politiques que les travailleurs de terrain à mettre au point de nouvelles mesures politiques, à donner à des initiatives innovantes et performantes une chance de se développer, à diffuser des actions en vue de mener aussi efficacement que possible la lutte contre le décrochage scolaire et le chômage des jeunes, et à soutenir les jeunes qui ont quitté ou qui menacent de quitter l'enseignement sans diplôme et/ou qui n'ont ou ne trouvent pas de travail.

Mark Elchardus, président de la Fondation P&V, explique les raisons pour lesquelles la Fondation a lancé ce projet: "Notre société ne peut pas se permettre d'avoir une génération perdue de jeunes. Il est regrettable que les analyses de la société portent plus d'attention à la croissance économique qu'au taux de chômage et de décrochage scolaire des jeunes; on s'intéresse plus souvent à la croissance qu'au futur de nos jeunes et de notre économie. En tant que fondation, nous ne voulons pas que plaider, mais aussi agir. Donner de meilleures chances aux jeunes pour l'acquisition de compétences et pour leur insertion sur le marché du travail sont les objectifs concrets que nous voulons atteindre avec ce projet. »

Le programme a débuté en 2012 par un appel à articles lancé à des milliers de scientifiques de toute l'Europe. Un jury international a sélectionné 9 contributions gagnantes parmi les 40 articles, qui se distinguaient par leur vision originale et étayée de la problématique. Les articles récompensés ont ensuite fait l'objet d'un colloque au Parlement européen ainsi que d'une publication Early school leaving and youth unemployment" (LannooCampus & Amsterdam University Press).

Ensuite un large appel à projets traitant de la problématique sur le terrain belge a été lancé. À la date limite de candidature, le 5 octobre 2013, la Fondation a reçu 245 dossiers issus de toute la Belgique. Un jury d'experts belges a sélectionné six projets qui recevront des bourses entre les 10.000€ en 50.000€. En 2014, ces projets seront suivis très attentivement et seront évalués par la Fondation P&V. Les résultats de ce suivi et de cette évaluation ainsi que le projet trisannuel complet, de même que des recommandations politiques qui pourront en être déduites, seront présentés lors d'une grande manifestation finale qui aura lieu début 2015.

Lauréats de l'appel à projets de la Fondation P&V
Les projets suivants recevront une bourse attribuée par la Fondation P&V :

Vormingscentrum Foyer – Roma Plus (Bruxelles)
Projet visant à accompagner des jeunes très exclus issus de l'immigration (pour la plupart des jeunes Roms) vers l'enseignement et le travail et à améliorer ainsi leur intégration à l'école et sur le marché du travail. Concrètement, ce projet cherche à améliorer les instruments de screening et d'accompagnement de parcours, la création de liens de partenariat, mais aussi la mise en place d'un suivi nécessaire parce que ces jeunes, même à plus de 18 ans, ont besoin de soutien et de conseil.

Odyssee – Accompagner des ados en rupture scolaire (Bruxelles)
Asbl qui recherche les jeunes sur le point de décrocher de l'école, et les aide à reprendre le fil. En collaboration avec 17 écoles bruxelloises, des jeunes en décrochage scolaire sont accompagnés en vue d'un retour à l'école, notamment en analysant ensemble les causes de leur échec et en travaillant intensivement sur leur motivation, leur valeur propre et un projet personnel, et en offrant des ateliers de groupe pour les jeunes ainsi que formations pour les enseignants et les éducateurs.

Werkvormm – Junior Engineering (Anvers)
Organise des ateliers du temps libre destinés à permettre aux enfants et aux jeunes  (5eme & 6eme années de l'enseignement fondamental et 1er degré de l'enseignement secondaire) de faire connaissance avec la technique, leur faire découvrir leur éventuel talent technique, éveiller de cette manière leur intérêt pour une formation technique et leur orienter via un choix positif vers l'enseignement secondaire technique ou professionnel (et de cette façon essayer de contrer le risque d'un échec scolaire ultérieur).

Perspectives – Technologie numériques du spectacle (Flémalle)
Projet par lequel des jeunes de 18 à 24 ans, peu qualifiés et/ou chômeurs de longue durée, suivent pendant 9 mois une formation technique de base et collaborent à un spectacle son et lumière. Cette formation leur offre l'avantage d'acquérir une série d'autres compétences de base (mathématiques, informatique, électricité, mais aussi collaboration, organisation, …) qui sont utiles pour trouver un emploi, même dans d'autres secteurs.

De Schoolbrug – Du chaos au bien-être en classe (Anvers)
Parcours d'accompagnement interne à l'école, par lequel le corps enseignant, les classes et les parents coopèrent pour prévenir l'échec scolaire (tant à la préparation et l'exécution qu'au suivi). Un travail de prévention est effectué à l'intérieur de l'école et le projet peut de ce fait être différent de tous les autres projets externes de « time-out » mis en œuvre en dehors de l'école.

La Teignouse AMO – Tuteurs pour grandir (Comblain-Au-Pont)
Un projet conçu et réalisé par et pour les jeunes, par lequel de jeunes écoliers ou étudiants élargissent leurs connaissances auprès de condisciples d'école ou d'études plus âgés et plus expérimentés, et où les deux 'parties' sont soutenues de différentes manières ('petits contrats' mutuels, suivi, accompagnement et formation, feedback et évaluation, …).

Fondation P&V
Le Groupe P&V Assurances, né du mouvement coopératif, crée en 2000 la Fondation P&V et en est le mécène principal. Celle-ci agit en toute indépendance et s'est donné pour mission de lutter contre l'exclusion sociale des jeunes. En se basant sur les principales valeurs de l'économie sociale, la Fondation met l'accent sur la participation active, l'autonomie, la solidarité et la responsabilité sociale des jeunes. En 2006, la Fondation P&V est reconnue comme Fondation d'utilité publique. www.fondationpv.be

17 décembre 2013. Le Groupe P&V vend ses activités d'assurances sur le marché luxembourgeois à Baloise Luxembourg

Le Groupe P&V a conclu hier un accord avec Baloise Luxembourg pour la vente de ses activités d'assurances sur le marché luxembourgeois, ce qui représente un encaissement de l'ordre de EUR 41 millions en 2013.

A l'issue d'une analyse stratégique du positionnement de sa succursale P&V Luxembourg, le Groupe P&V a conclu que la  vente de ses activités locales à un acteur ayant une ambition de croissance sur le marché luxembourgeois est le scénario offrant les meilleures garanties au développement de celles-ci.

Cette décision s'inscrit, en outre, dans un programme plus large du Groupe P&V ayant comme objectif de se recentrer sur ses activités d'assurances en Belgique.

P&V Luxembourg affiche d'excellents résultats avec un encaissement en progression. En outre, P&V Luxembourg dispose d'un réseau commercial performant et d'un personnel compétent et motivé. Le Groupe P&V est convaincu que l'intégration de ses activités luxembourgeoises au sein de la Baloise se déroulera de manière harmonieuse et  permettra la poursuite de la progression de l'encaissement amorcée l'année dernière.

Conformément aux dispositions légales et réglementaires, tous les droits et obligations des contrats d'assurances seront repris par Baloise Luxembourg : ceci signifie notamment que pour les clients, rien ne change.

L'accord est signé sous réserve d'approbation par les autorités de contrôle compétentes et le transfert effectif interviendra après leur approbation.

Aucune information additionnelle quant aux modalités de la transaction ne sera divulguée. Le Groupe P&V a été assisté par la Banque Degroof dans la mise en œuvre de cette transaction.

Télécharger le communiqué.

4 décembre 2013. Jan Goossens Lauréat 2013 du Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V

Ce mercredi 4 décembre 2013, la Fondation P&V décerne pour la neuvième année consécutive son Prix de la Citoyenneté. Ce prix est remis chaque année à des personnes, des initiatives ou des organisations belges ou à l'étranger qui s'engagent, d'une manière exemplaire, pour une société ouverte, démocratique et tolérante. Les anciens lauréats du Prix de la Citoyenneté sont entre autres Fadela Amara, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Simone Susskind et Stéphane Hessel.

Un pionnier de la diversité
Jan Goossens est depuis 2001 directeur artistique du Théâtre royal Flamand (KVS) de Bruxelles. Étant donné son importante implication sociale,  il a fait du KVS un théâtre urbain contemporain se concentrant sur la diversité dans son propre pays et sur la richesse culturelle ailleurs dans le monde. À Bruxelles, le KVS collabore par exemple étroitement avec le Théâtre National. De cette manière, Goossens réussit à attirer vers le théâtre des Bruxellois de différentes origines.

Projets artistiques en Palestine et au Congo
Depuis 2009, il met sur pied chaque année un festival théâtral à Kinshasa, où il organise également des ateliers pour la formation et l'accompagnement d'artistes congolais. Ceux-ci ont en outre la chance de présenter leurs créations au KVS, ce qui fait qu'ils peuvent aussi se faire connaître dans d'autres pays européens.

Goossens est aussi actif en Palestine avec son KVS. Depuis 2007, il est le coordinateur de PASS (Performing Arts Summer School). Avec les ballets C de la B et l'ASBL Plek, le KVS y élabore un parcours d'ateliers avec de jeunes artistes palestiniens.

Travailler en faveur d'une société tolérante et solidaire depuis le KVS
Mark Elchardus, président de la Fondation P&V, résume le choix du lauréat de la manière suivante : « Il y a de nombreux endroits dans cette société depuis lesquels nous pouvons tendre vers une société tolérante, solidaire et séculaire. Il y a aussi différentes manières de le faire. Elles nécessitent toutes de la sincérité, des idées et du courage. Jan Goossens l'a fait depuis le Théâtre royal Flamand. En repensant à ma jeunesse que j'ai passée à Bruxelles, il me semble qu'il ne s'agit pas de l'endroit le plus évident pour un projet de ce genre. Mais Jan Goossens l'a fait, avec beaucoup de persévérance. Il a réalisé son engagement d'une manière exemplaire, d'une manière qui inspire et qui donne du courage et de l'envie aux autres d'être aussi des citoyens engagés dans le monde. Une manière qui permet de faire ressentir, de faire découvrir à quel point il vaut mieux faire l'expérience de la chaleur et de l'enthousiasme mutuels, plutôt que du froid et du rejet. Je suis heureux de pouvoir lui remettre le Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V. »

Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V
La Fondation P&V a été créée en 2000 avec le Groupe P&V Assurances comme principal sponsor. La Fondation fait la promotion de la participation, de l'émancipation, de la solidarité et de la citoyenneté auprès des jeunes. Partant des principales valeurs de l'économie sociale, la Fondation met l'accent sur la participation active, l'autonomie et la responsabilité sociale des jeunes. En 2006, la Fondation P&V a été reconnue comme fondation d'utilité publique.

Le Prix de la Citoyenneté sera décerné le mercredi 4 décembre à 18h15 dans le Nine City Event Hall à Bruxelles. Le discours de félicitations du lauréat sera prononcé par Fadila Laanan, Ministre de la Culture, de l'Audiovisuel, de la Santé et de l'Egalité des chances de la Communauté française.

La Fondation remettra au lauréat une statue de Johan Tahon. Vous trouverez de plus amples informations sur le site Web www.fondationpv.be.

Télécharger le communiqué.

18 septembre 2013. Isabelle Coune rejoint le comité de direction de P&V et VIVIUM assurances

Depuis le lundi 16 septembre, Isabelle Coune assure la responsabilité des directions Non Vie et Sinistres du Groupe P&V en qualité de membre du Comité de Direction.

Isabelle Coune (52 ans) est titulaire d'un master en sciences mathématiques et d'un master en sciences actuarielles de l'Université de Louvain-la-Neuve. Elle était jusqu'à ce jour Chief Operating Officer et Head of Retail chez Nationale Suisse. Auparavant elle a exercé diverses fonctions auprès de Generali Belgique, notamment celle de directeur général adjoint, responsable entre autre des activités Vie et Non Vie.

7 mai 2013. Groupe P&V : la croissance structurelle se poursuit

Le Groupe coopératif d'assurances P&V annonce ses résultats 2012. Toutes les compagnies d'assurances du Groupe ont clôturé l'exercice par des bénéfices. L'encaissement du Groupe est en hausse et la marge de solvabilité se consolide. Le Groupe P&V poursuit donc sa croissance structurelle des années précédentes.

Ces chiffres de 2012 ne sont pas simplement le succès d'une année, mais constituent le résultat du modèle d'entreprise coopératif du Groupe, basé sur une vision à long terme et sur des investissements constants dans les relations avec ses intermédiaires d'assurances et ses clients.

Encaissement en hausse de 4 %

L'encaissement du Groupe P&V est en augmentation de 4% et s'élève à 1,6 milliard d'EUR fin 2012. En assurance Non-Vie, l'encaissement est en progression de 6 % et s'élève à 701,89 millions d'EUR. Cette croissance dépasse la moyenne du marché. En assurance Vie, la progression est de 2 % et l'encaissement s'élève à 862,96 millions d'EUR fin 2012.

Marge de solvabilité renforcée

Au 31 décembre 2012, la marge de solvabilité (IFRS) du Groupe P&V atteint un niveau de 217 %.

VIVIUM : bénéfice de 126,1 millions d'EUR

VIVIUM, représentant 63 % de l'encaissement du Groupe, clôture l'exercice par un bénéfice de 126,1 millions d'EUR. En Non-Vie, l'encaissement de primes a progressé de 6,6 % pour atteindre 379,6 millions d'EUR (contre 355,1 millions en 2011). Le ratio sinistres/primes s'est sensiblement amélioré. L'encaissement en Vie est de 610,5 millions d'EUR (contre 616,4 millions d'EUR en 2011). La Vie Individuelle est en diminution de 5,7 %, à 314,6 millions d'EUR (333,6 millions d'EUR en 2011). Cette baisse est principalement due à la disparition d'une importante prime unique comptabilisée en 2011. Le résultat financier s'élève à 451,9 millions d'EUR et les fonds propres sont de 291,9 millions d'EUR (+48 %).

(en milliers d'EUR) 12/2012 12/2011
Actifs 9.852.960 9.162.969
Primes brutes 990.125 971.527
Résultat financier 451.881 258.103
Résultat net de l'exercice 126.145 -9.997

 

 

P&V Assurances : nette amélioration du combined ratio

P&V Assurances clôture l'année 2012 par un bénéfice de 9,2 millions d'EUR. En Non-Vie, l'encaissement de primes a progressé de 2 %, à 233,7 millions d'EUR (contre 229,1 millions d'EUR en 2011), malgré le transfert en 2012 du portefeuille Protection Juridique de P&V Assurances vers la société Arces (encaissement de 6,3 millions d'EUR en 2011). Le combined ratio est passé de 105,5 % à 100,8 %. En Vie, l'encaissement de primes a progressé de 12,4 % et s'élève à 155,9 millions d'EUR (contre 138,7 millions d'EUR en 2011). Le résultat financier s'élève à 83,4 millions d'EUR et les fonds propres à 515,5 millions d'EUR (+2 %).

(en milliers d'EUR) 12/2012 12/2011
Actifs 4.029.746 3.741.445
Primes brutes 389.615 367.829
Résultat financier 83.395 48.997
Résultat net de l'exercice 9.222 -2.082

 

P&V Caisse Commune : ristourne de 2,5 millions d'EUR aux assurés

En 2012, la Caisse Commune contre les accidents du travail a réalisé un encaissement brut de réassurance de 16,3 millions d'EUR (contre 17,4 millions d'EUR en 2011). La Caisse Commune contre les accidents du travail se clôture avec un bénéfice de 5,5 millions d'EUR (contre 4,8 millions d'EUR en 2011). Le Conseil d'administration a proposé à l'Assemblée Générale de ristourner 2,5 millions d'EUR aux assurés. Le résultat financier est de 9,1 millions d'EUR. Cette stabilité s'explique par le fait que le portefeuille d'actifs est essentiellement constitué d'obligations de l'État belge.

(en milliers d'EUR) 12/2012 12/2011
Actifs 258.833 255.287
Primes brutes 16.264 17.369
Résultat financier 9.090 9.584
Résultat net de l'exercice 5.543 4.813

 

ACTEL : bénéfice de 4,8 millions d'EUR

ACTEL clôture l'exercice par un bénéfice de 4,8 millions d'EUR. Le niveau des primes brutes a progressé de 2 %, à 33,4 millions d'EUR (contre 32,7 millions d'EUR en 2011). Le Conseil d'administration propose à l'Assemblée Générale d'affecter la totalité du résultat aux réserves.
En date du 1er avril 2013, le portefeuille d'assurances d'ACTEL SA a été transféré à P&V Assurances SCRL dans le cadre d'une opération de fusion par absorption. ACTEL devient dès lors une « marque » de P&V Assurances SCRL, qui assume désormais l'ensemble des droits et des obligations d'ACTEL SA.

(en milliers d'EUR) 12/2012 12/2011
Actifs 89.098 78.877
Primes brutes 33.375 32.706
Résultat financier 8.829 3.954
Résultat net de l'exercice 4.790 -507

 

 

Un nouvel élan aux coopératives

2012 a été l'Année Internationale des Coopératives. Au cours de cette année, le Groupe P&V a lancé plusieurs initiatives destinées à intégrer plus concrètement ses valeurs coopératives dans son organisation. Il a également fait des efforts pour donner un coup de pouce au modèle coopératif dans notre pays. En 2013, le Groupe P&V continuera sur la lancée de la nouvelle dynamique née de cette Année Internationale. Les résultats favorables permettent au Groupe de libérer des fonds pour investir dans le développement de ses compagnies d'assurances, avec pour points de départ les besoins des intermédiaires, des clients et de la société.

Télécharger le communiqué.

16 juin 2011. Le Groupe d'assurances coopératif P&V annonce de bons résultats pour 2010

Le Conseil d'Administration a confirmé Hilde Vernaillen en tant que Président du Comité de Direction du Groupe d'assurance coopératif P&V. Elle succède à Jacques Forest qui était à la tête du Groupe depuis 20 ans.

Dans le même temps, le Groupe P&V annonce de bons résultats annuels. Si l'année 2009 avait permis de reconstituer une partie des fonds propres, 2010 a permis une amélioration des résultats techniques, une baisse des frais généraux et un résultat global consolidé en progression.

Les résultats provisoires partiels avaient déjà été annoncés le 24 mars dernier.

Hilde Vernaillen : le changement dans la continuité

Une page de l'histoire du Groupe P&V se tourne : Hilde Vernaillen succède à Jacques Forest et devient le nouveau CEO du Groupe P&V. Active au sein du Groupe P&V depuis 21 ans, d'abord au sein de la Codep Banque d'épargne et ensuite de la Banque Nagelmackers, elle intègre le pool d'assurances dès 2002. Elle y a exercé de nombreuses responsabilités (informatique, fusions et acquisitions, etc.).

Pour Jacques Forest qui a permis au Groupe P&V de devenir le 6ème assureur belge avec une part de marché de 4,6 %, ce changement s'inscrit dans la continuité.
Le Groupe a l'ambition d'être un acteur important et stable de l'économie, en Belgique et au Luxembourg, appliquant et promouvant les principes coopératifs, dont la valeur de base est la solidarité.

Hilde Vernaillen partage les mêmes valeurs et sa vision sur le développement du groupe est identique. Son implication sociale est en totale adéquation avec l'identité du Groupe P&V. A l'avenir, le Groupe entend rester un partenaire d'assurances solide et fiable, pour ses clients, ses intermédiaires et son personnel.

Le Groupe P&V : un résultat consolidé de 75,7 millions d'euros

Toutes les compagnies d'assurances du Groupe sont bénéficiaires. En 2010, le bénéfice consolidé du Groupe s'élève à 75,7 millions d'euros (contre 71,5 millions d'euros en 2009). Le résultat part du Groupe progresse quant à lui de plus de 10 %.
L'année 2010 fut également une bonne année au niveau commercial : le chiffre d'affaires total du Groupe atteint 1,51 milliard d'euros de primes. Les coûts de l'ensemble des compagnies du Groupe ont diminué de 7 %. Enfin, notons qu'au 31.12.2010, la marge de solvabilité du Groupe s'est renforcée pour atteindre plus de 200 % de la marge légale requise.

VIVIUM

Représentant 62 % de l'encaissement du Groupe, elle enregistre une diminution de ses coûts suite aux effets de l'intégration IT. On pointe, entre autres :

  • une baisse des frais d'exploitation de - 6,7 %;
  • une progression du résultat avant impôts qui s'établit à + 59,5 millions d'euros, contre + 44,7 millions d'euros en 2009.

P&V Assurances

L'année 2010 a été une bonne année pour P&V en matière de production de nouvelles affaires.
Le résultat net est toutefois en baisse (à 44,8 millions d'euros, contre 61,2 millions d'euros en 2009). En cause d'importantes réductions de valeur sur participations. Ce résultat a été partiellement compensé par un très bon résultat net sur les activités d'assurances principalement en non-vie.

Autre tendance : l'encaissement des primes vie est en baisse (à 128,7 millions d‘euros, contre 146,2 millions d'euros en 2009). Ceci est dû principalement à une diminution de l'encaissement en assurance vie groupe qui avait connu en 2009 une année exceptionnelle grâce au versement de quelques primes uniques, phénomène qui ne s'est pas répété en 2010.

P&V Caisse Commune contre les accidents du travail

Le résultat de la Caisse Commune contre les accidents du travail a été exceptionnellement bon en 2010 (8 millions d'euros). L'Assemblée Générale a décidé d'en ristourner 3,6 millions d'euros à ses assurés.

Actel

Actel a engrangé d'excellents résultats en 2010. Le résultat technique est en net progrès par rapport à 2009 et les ratios de coûts s'améliorent. Actel a, par ailleurs, adapté son organisation au nouveau modèle du Groupe P&V.

Comptes consolidés 2010 – Groupe P&V
 

(en milliers d'euros) 12/2010 12/2009
Fonds propres 407.889 351.280
Actifs 13.521.803 12.869.362
Provisions techniques 10.970.355 10.498.473
Primes émises Vie 867.440 869.227
Primes émises Non-Vie 644.851 640.335
Produits des placements 682.970 779.417
Résultat de l'exercice 75.740 71.578

 

Télécharger le communiqué.

7 juin 2011. VIVIUM Assurances débute la rénovation de son siège d'Anvers

VIVIUM, membre du Groupe P&V, procédera à la rénovation de son siège anversois sur la Desguinlei au cours des deux prochaines années. Le Groupe confirme ainsi sa volonté d'équiper ses bâtiments des matériaux les plus durables et économes en énergie ainsi que de maximiser le confort des utilisateurs actuels et futurs des bâtiments.

VIVIUM investit dans sa présence à Anvers

VIVIUM, membre du Groupe P&V, rénove son siège anversois, abritant près de 40 % de l'ensemble des collaborateurs du Groupe. Le Groupe P&V est l'un des rares groupes d'assurances belges et prend ses décisions en fonction du marché belge. VIVIUM distribue ses assurances uniquement via des courtiers indépendants, avec qui elle entretient une collaboration étroite. Les frais de rénovation se chiffreront à environ 20 millions d'euros. Pendant la période de rénovation, l'ensemble du personnel anversois déménagera vers le bâtiment adjacent (Desguinlei 100).

Pourquoi rénover ?

L'immeuble de bureaux de VIVIUM, dans la Desguinlei à Anvers, date du début des années 1980. Il était à l'époque le premier immeuble d'Anvers doté d'une façade entièrement en verre. La durabilité des bâtiments n'était alors pas une priorité. Le manque d'isolation engendre des performances énergétiques médiocres. La consommation d'énergie élevée est encore renforcée par le fait que les installations techniques sont arrivées à la fin de leur cycle de vie. Une rénovation en profondeur s'imposait donc à court terme.

D'autre part, le bâtiment de VIVIUM fait partie intégrante du paysage d'Anvers ainsi que de son patrimoine architectonique moderne. Le Groupe P&V est conscient que ce bâtiment constitue l'une des facettes du quartier sud d'Anvers et qu'il convient donc d'en prendre soin.

Le bâtiment sera entièrement rénové en profondeur, tout en conservant les volumes et hauteurs existants ainsi que la même affectation. Le bâtiment sera complètement mis à nu jusqu'au béton structurel et désamianté (une attestation « sans amiante » lui sera attribuée). Les façades, toitures, équipements et finitions seront rénovés. La période de rénovation durera de juillet 2011 à fin 2012. Début 2013, les membres du personnel pourront réintégrer le bâtiment rénové.

L'un des premiers bâtiments BREEAM à Anvers

Un dossier de certification BREEAM a été introduit en vue de l'obtention de la mention « très bien ». BREEAM signifie Building Research Establishment Environmental Assessment Method et constitue l'un des cadres de référence les plus anciens et les plus utilisés au monde pour mesurer l'impact environnemental d'un bâtiment, de sa conception à sa destruction. L'évaluation prend en compte neuf aspects : management, santé, énergie, transport, eau, matériaux, déchets, utilisation du sol/écologie et pollution.
La certification BREEAM exige un suivi rigoureux à long terme, que le Groupe P&V ne manquera pas d'assurer.

La rénovation durable s'inscrit dans la vision de développement durable du Groupe P&V

Le Groupe P&V s'est toujours attelé à rechercher des solutions aux grands défis de la société. Cette solidarité a pris différentes formes au fil des années et s'est toujours adaptée aux évolutions de la société. Depuis une dizaine d'années, le réchauffement climatique est l'un des principaux problèmes dans le monde. La lutte contre les causes de ce fléau constitue l'un des aspects importants de l'engagement du Groupe P&V.

Ainsi, le Groupe fait réaliser des audits énergétiques depuis 2005, pas uniquement dans ses propres immeubles de bureaux, mais également dans les immeubles de rapport qui ne sont pas exploités par le Groupe. Les audits décèlent les forces et les faiblesses des bâtiments et installations techniques, après quoi des améliorations sont apportées pour économiser l'énergie et stimuler l'utilisation de l'énergie renouvelable.

En juin 2010, le Groupe P&V a reçu le label Entreprise écodynamique pour son siège central à Bruxelles. Ce label est une initiative de l'Institut bruxellois pour la gestion de l'environnement et est décerné aux entreprises et organisations établis dans la Région de Bruxelles-Capitale qui consentent à faire des efforts importants pour intégrer l'environnement dans la gestion de leurs activités. Le Groupe P&V a obtenu un label deux étoiles (sur un maximum de trois). Cela signifie qu'un travail méritoire a été fourni au niveau de la gestion des déchets, de la consommation d'énergie et d'eau et de la mobilité, mais qu'il est encore possible de faire mieux.

Le Groupe encourage depuis longtemps ses collaborateurs à utiliser les transports en commun. En 2002, un système de tiers payant a déjà été introduit pour la SNCB et la STIB (la société des transports publics de Bruxelles).

Le Groupe P&V a introduit depuis le 1er janvier 2010 une nouvelle « Green Car Policy » pour les collaborateurs disposant d'une voiture de société. Ils peuvent d'une part choisir une voiture de société (moins chère) en combinaison avec un abonnement fixe pour le train, le tram, le bus ou le métro. Et d'autre part, l'aspect environnemental joue un rôle dans le choix des véhicules. Les collaborateurs ont tout intérêt à opter pour des voitures plus écologiques. Ils paient désormais une partie de leur carburant sur la base d'un pourcentage lié aux émissions de CO2. Pour payer moins, il convient donc de choisir une voiture à faibles émissions.

24 mars 2011. Groupe P&V : encaissement stable, amélioration des «fondamentaux» et résultat en progression

Le Groupe P&V annonce ses résultats. Globalement, on relève un encaissement stable, une amélioration des fondamentaux et un résultat en progression.

Le Groupe P&V : les fondamentaux s'améliorent

  • En assurance vie, l'encaissement est stable en dépit de l'arrêt de la commercialisation des produits de placement début 2010.
  • En assurance non vie, l'encaissement est en légère hausse. Le résultat technique s'améliore sensiblement malgré une aggravation de la sinistralité en assurance incendie liée aux événements climatiques (tempêtes, inondations, pression de la neige) et une augmentation de la fréquence des sinistres en branche automobile.
  • Les primes émises consolidées s'élèvent à 1.512 millards d'euros.
  • Le programme de réduction des coûts démarré en 2008 porte ses fruits. Les frais d'exploitation sont restés en-dessous du budget et sont en baisse sensible par rapport à 2009 (- 7,5 %).
  • Au niveau financier, le résultat courant est en amélioration; par contre le résultat exceptionnel souffre de la comparaison avec 2009 qui avait connu un redressement spectaculaire (importantes reprises de réductions de valeur) après une année 2008 impactée négativement par la crise financière.
  • Si on neutralise les éléments exceptionnels enregistrés en 2009 (résultat financier exceptionnel, transfert de 60 millions d'euros au Fonds pour dotations futures afin de renforcer les fonds propres), le résultat du Groupe P&V est en progression.
  • Le bénéfice consolidé estimé, part du Groupe, progresse de plus de 10 % par rapport à 2009.
  • Enfin, notons que la marge de solvabilité estimée du Groupe à fin 2010 se renforce pour atteindre plus de 200 % de la marge légale requise.

 

VIVIUM : tendance positive identique

 

Quant à VIVIUM, qui représente 62 % de l'encaissement du Groupe, elle enregistre les mêmes tendances. Par comparaison avec 2009, cette société enregistre :

  • Une baisse des frais d'exploitation de - 6,7 %.
  • En assurance vie, on retiendra un encaissement en légère diminution (conséquence de l'arrêt de la commercialisation des produits de placement), une augmentation du résultat financier courant, mais un résultat financier exceptionnel qui est négatif. En effet, dans une optique de prudence, des moins-values et des réductions de valeur ont été actées sur des obligations bancaires subordonnées. Le compte vie est bénéficiaire (+ 27 millions d'euros), mais en recul sensible par rapport à 2009 (+ 48,3 millions d'euros).
  • En assurance non vie l'encaissement est en légère augmentation, le résultat technique s'améliore sensiblement ainsi que le résultat financier. Le compte technique non vie voit dès lors son bénéfice passer à + 42,6 millions d'euros (+ 8,1 millions d'euros en 2009).
  • Le résultat avant impôts progresse à + 59,5 millions d'euros (+ 44,7 millions d'euros en 2009).
  • La marge de solvabilité (168 %) de VIVIUM continue à se renforcer.

Télécharger le communiqué.

Rechercher un courtier
Rechercher un autre courtier

Plus d'infos ?

Marnic Speltdoorn

Directeur Communication

Tél : +32 02 250 91 21