Questions fréquemment posées

Suis-je obligé(e) de souscrire une assurance incendie ?

Non. Contrairement à une RC Auto, l’assurance incendie n’est pas une obligation légale. Attention ! Vous pourriez y être tenu(e) contractuellement. Si vous contractez un prêt hypothécaire, il vous est souvent demandé de souscrire une assurance incendie couvrant votre habitation. Vous n’êtes par ailleurs pas tenu(e) d’assurer votre contenu, bien que ce soit vivement conseillé.

J’ai souscrit une assurance incendie pour mon habitation. Pourquoi mon locataire doit-il également souscrire une assurance incendie ?

Parce que le contenu et la responsabilité du locataire sont assurés différemment. Si le locataire n’a pas souscrit d’assurance, il devra supporter lui-même les frais.

L’assurance du locataire couvre :

  • son mobilier et les fournitures se trouvant dans l’habitation,
  • sa « responsabilité locative » : la responsabilité pour les dégâts que le locataire cause à l’habitation.
  • sa responsabilité à l’égard des dégâts causés aux tiers. 

Si j’emboutis la façade de mon habitation, puis-je faire appel à mon assurance incendie VIVIUM Habitation ?

Oui. La police incendie de votre habitation contient une garantie pour le heurt causé par un animal, un véhicule… Même si vous emboutissez votre habitation avec votre propre véhicule, les dégâts à votre habitation seront indemnisés. Attention ! Les dégâts à votre véhicule ne sont pas indemnisés par l’assurance incendie.

À la suite de violentes intempéries, la rue a été inondée et l’eau s’est engouffrée dans mon habitation. À qui puis-je m’adresser ? À mon assureur ou au Fonds des calamités ?

Depuis 2006, toutes les assurances incendie couvrent également les dégâts causés par des catastrophes naturelles (à l’exception des risques situés dans une zone à risques telle que définie par l’AR). Il s’agit d’inondations, de tremblements de terre, du débordement ou du refoulement des égouts publics, de glissements et d’affaissements de terrain. En votre qualité d’assuré(e), vous devez vous adresser à votre assureur, via votre courtier. 

Dois-je avertir mon assureur si le fils du voisin envoie sa balle dans mon carreau ? Ou suis-je indemnisé(e) par l'assurance familiale des parents du jeune garçon ?

Vous pouvez déclarer le sinistre auprès de votre courtier. L’assurance incendie de VIVIUM Habitation contient en effet une garantie bris de vitrage. Votre compagnie d’assurances se chargera ensuite de récupérer les frais auprès de l'assurance familiale des parents du jeune garçon.

La police incendie intervient-elle en cas de fissure de ma plaque de cuisson vitrocéramique ?

Oui. La garantie bris de vitrage de VIVIUM Habitation intervient notamment pour cela, mais aussi pour le bris de vitres, miroirs, panneaux solaires...

Le contenu de mon congélateur est-il couvert en cas de défectuosité de ce dernier ?

La plupart des assureurs couvrent le contenu de votre congélateur (à usage privé) via votre assurance incendie. Du moins si votre congélateur est tombé en panne à la suite d'un sinistre couvert, tel qu’un court-circuit. Avec l’adjonction du Pack Habitation Plus à l’assurance incendie VIVIUM Habitation, nous allons plus loin : les dégâts consécutifs à une coupure d'électricité accidentelle par le fournisseur d’énergie seront également assurés. 

Mon abri de jardin en bois est-il assuré contre les dégâts causés par la tempête ?

Oui, les dégâts de tempête causés aux abris de jardin en bois sont indemnisés par l’assurance incendie VIVIUM Habitation. Comme la plupart des polices incendie, VIVIUM Habitation parle de tempête à partir d’une vitesse du vent de 80 km par heure.

Par contre, votre abri de jardin n’est pas assuré en cas de catastrophes naturelles. Pour cela, vous avez besoin d’adjoindre un Pack Jardin à votre VIVIUM Habitation.

Un contrat VIVIUM Habitation couvre également votre mobilier de jardin et le barbecue – qui se trouvent en plein air – contre les dégâts causés par la tempête.

Ma gouttière fuit, endommageant mon papier peint. Ma police incendie intervient-elle dans les dégâts ?

Oui. Les dommages imprévus causés par le débordement ou la fuite de gouttières, le manque d’étanchéité de conduites d’eau ou de toits, le débordement du bain… sont assurés. VIVIUM Habitation paie non seulement les frais engendrés par le sinistre survenu, mais également les frais exposés pour la détection de la fuite et l’ouverture et la remise en état des sols, parois et plafonds. La réparation ou le remplacement de l’élément à l’origine du sinistre (comme une partie du toit, une canalisation qui fuit, etc.) est également indemnisé par l’assurance incendie VIVIUM Habitation, mais ce n’est pas le cas pour toutes les assurances incendie.

Comme il est difficile de stationner dans ma rue, j’envisage de louer un box de garage dans une rue à proximité de mon lieu de résidence. Dois-je souscrire une assurance incendie distincte ?

Dans le contrat de votre résidence principale, VIVIUM Habitation assure également gratuitement le garage que vous louez ou possédez et qui se trouve à une autre adresse que la résidence principale. 

Ma voiture est-elle assurée via mon assurance incendie ?

L’assurance incendie VIVIUM Habitation couvre uniquement les véhicules à moteur d’une cylindrée inférieure à 49 cc. Votre voiture n’est donc pas assurée. Elle peut toutefois l'être par le biais d'une extension.

Dois-je installer une alarme pour pouvoir souscrire la garantie Vol ?

Généralement pas. Un assureur regarde en premier lieu le montant du contenu, ensuite la localisation du risque. Votre contenu a-t-il une valeur élevée, votre maison est-elle loin de tout et dans une zone où les effractions sont nombreuses ? Vivium peut, dans ce cas, vous demander de prendre des mesures de protection supplémentaires, comme l’installation d’une alarme. Attention ! Branchez toujours votre alarme lorsque vous quittez votre habitation et fermez portes et fenêtres, sans quoi votre assureur pourrait refuser son intervention en cas de vol. 

Mon assurance incendie contient l’assurance Vol. J’ai été attaquée dans le métro et le voleur est parti avec mon sac. Mon assurance intervient-elle ?

Si vous avez choisi d’adjoindre la garantie optionnelle Vol et/ou le Pack Vol Plus à votre VIVIUM Habitation, vous-même ainsi que toute personne vivant sous votre toit êtes assurés contre le vol avec agression ou violences. Cette garantie vaut dans le monde entier. L’assureur indemnise les objets volés, mais plafonne le montant total des dommages et de l’argent volé. Le plafond est fixé à 2 500 euros (indexés) dans le cadre de la garantie optionnelle Vol et à 5 000 euros (indexés) avec le Pack Vol Plus.

Si les clés de votre habitation ont été volées, VIVIUM interviendra également dans les frais de remplacement des serrures des portes d’entrée. Attention ! Bloquez immédiatement votre carte de banque et dressez également la liste des objets dérobés : sac à main, portefeuille, argent liquide… Veillez également à déposer plainte dans les 24 heures auprès de la police ou des autorités locales.

À la suite d’un sinistre, l’assureur constate que mon habitation est sous-assurée. Or, mon bien a pris de la valeur grâce à des travaux de rénovation. Comment les dégâts seront-ils indemnisés ?

La compagnie d’assurances indemnisera les dommages en fonction du rapport existant entre le montant assuré et le montant qui aurait dû l’être. La différence sera à votre charge. Voici un exemple : vous êtes assuré(e) pour 100 000 euros alors que cela aurait dû être 200 000 euros, et les dégâts se chiffrent à 50 000 euros. La compagnie d’assurances ne vous indemnisera que pour 25 000 euros.

Comme il n’est pas facile de savoir à combien vous devez être assuré(e), l’assureur doit vous proposer une manière (un outil) permettant de calculer correctement la valeur de votre habitation. Il s’agit de la grille d’évaluation. Vous l’avez complétée correctement ? Dans ce cas, la règle proportionnelle n’est pas d’application.

Dois-je informer mon assureur que j’ai placé des panneaux solaires ?

Oui. Si le capital assuré a été déterminé à l'aide d'une grille d'évaluation, cette grille doit être adaptée. La présence de panneaux solaires ancrés est en effet un des éléments dont la grille tient compte pour le calcul du capital à assurer.

Avez-vous déterminé vous-même le capital ? Dans ce cas, ce capital assuré doit être majoré du montant des panneaux solaires. Si vous ne le faites pas, vous risquez une application de la règle proportionnelle, de sorte que vous ne serez pas entièrement indemnisé(e).

Vivium demande une surprime pour reprendre dans la police les panneaux solaires et les panneaux avec contrepoids ancrés au bâtiment.

Rechercher un courtier
Rechercher un autre courtier