Retour

Appel à essais Fondation P&V : comment notre société peut-elle contrer le déclin éventuel ?

Appel à essais Fondation P&V : comment notre société peut-elle contrer le déclin éventuel ?

Les jeunes Belges voient l’avenir de notre société d’un œil très sombre. Par le biais d’un appel à essais, la Fondation P&V entend examiner si ce pessimisme est justifié et voir comment on peut infléchir cette tendance. Saskia De Groof, coordinatrice de la Fondation P&V, nous parle de cet appel.

Etude perspectives d’avenir des jeunes adultes

La Fondation P&V s’est penchée l’an dernier sur les perspectives d’avenir des jeunes adultes. En collaboration avec la VUB, la Fondation a ainsi mené une étude sur les perspectives d’avenir des jeunes Belges âgés entre 25 et 35 ans. Les résultats de l’enquête ont débouché sur l’ouvrage ‘Au-delà du déclin’ de Mark Elchardus.

Optimisme personnel, pessimisme sociétal

Saskia De Groof : “Il ressort des entretiens menés avec 2.000 Belges âgés de 20 à 40 ans qu’ils ne croient plus au progrès de la société, mais bien à son déclin structurel. Ces jeunes adultes vivent dans la crainte d’un nombre de catastrophes naturelles plus important, d’un chômage plus élevé, de guerres de religion et d’attentats terroristes plus nombreux, …. Bref, l’avenir revêt, à leurs yeux, la couleur noire jais.”

D’abord une étude scientifique, ensuite l’action

“Les résultats de l’enquête étaient à ce point frappants que nous avons voulu les approfondir. D’où notre appel à essais, poursuit Saskia. Nous aimerions entendre si les scénarios catastrophes sont effectivement réels. Peut-on bel et bien parler d’un déclin, et si oui, comment peut-on l’infléchir ? Comment notre société peut-elle relever les grands défis actuels ? Ou comment peut-on enrayer la propagation de la croyance dans le déclin ?”

Une réponse au négativisme

Saskia De Groof : “Nous ne recherchons pas des articles scientifiques, nous demandons plutôt des essais suffisamment étayés et solidement argumentés, rédigés dans une langue claire qui démontreront qu’il n’y a pas de déclin, ou que celui-ci peut être infléchi. Comment la société doit relever ces défis ou comment la propagation de la croyance dans le déclin peut être enrayée ? Les essais contiendront entre 2000 et 4000 mots et ne peuvent pas avoir été déjà publiés.”

Les meilleurs essais recevront 2.500 euros

En fonction du nombre d’essais envoyés, un comité de lecture opérera une première sélection. Les essais qui auront été retenus seront soumis à un jury restreint. Ce jury sera composé de personnes issues du monde académique et politique mais également de représentants des mouvements sociaux. Chaque essai sera jugé de manière anonyme par trois personnes. Les lauréats des deux meilleurs essais (un francophone et un néerlandophone) recevront un prix de 2.500 euros.

Des idées mais manque de temps ?

“Rédiger un essai constitue un véritable défi et prend pas mal de temps”, ajoute Saskia. “Quiconque a des idées novatrices sur la manière de contrer ce pessimisme ou est impliqué dans un projet qui tente de donner une réponse positive aux défis sociétaux peut décrire son projet ou son idée en maximum 200 mots et l’envoyer à fondation@pv.be. Les meilleurs projets, idées … seront présentés sur notre site internet et récompensés par un bon d’achat Fnac d’une valeur de 30 euros.”

Tendre un autre miroir à la société

Les essais doivent être envoyés avant le 6 janvier 2016. En avril 2016, les noms des lauréats seront divulgués et un débat sur ce thème sera organisé en mai en présence des lauréats. Ce débat sera accessible au grand public. “Nous sommes conscients que des essais en soi ne peuvent empêcher le déclin”, précise Saskia, “mais nous espérons toutefois engager un débat sociétal et offrir une réponse au pessimisme actuel.”

Conférence gratuite les 27 et 28 octobre

Le 27 (en néerlandais) et le 28 (en français) octobre, Mark Elchardus donnera une présentation sur son livre Au-delà du déclin. Il sera possible de débattre et de poser vos questions quant à l’appel à essais. La participation est gratuite, mais l’inscription via le site internet de la Fondation P&V est souhaitée. Ces deux présentations auront lieu dans le bâtiment P&V, Rue Royale 151 à 1210 Bruxelles, de 18h30 à 20h30.

En savoir plus sur la Fondation P&V

La Fondation P&V continuera à travailler dans les années à venir sur des projets touchant les jeunes. Vous souhaitez en savoir plus sur la Fondation P&V ? Inscrivez-vous à sa newsletter ou jetez un œil sur son site internet. Vous y trouverez également le formulaire d’inscription ainsi que toutes les informations pratiques concernant l’essai.

 


Rechercher un courtier
Rechercher un autre courtier