Retour
Épargne-pension en 2020 : épargner 990 ou 1 270 euros ?
Image of the blog article

Si vous disposez d’une épargne-pension, vous pouvez choisir un montant d’épargne annuel maximal de 990 ou 1 270 euros pour l’année 2020. Si vous décidez d’épargner plus de 990 euros, vous devrez explicitement donner votre accord chaque année. Et votre avantage fiscal passera de 30 à 25%. En d’autres termes, si vous versez 1 270 euros, votre avantage fiscal sera plus faible, mais votre capital épargné sera au bout du compte, plus élevé.

Bon à savoir : si vous souhaitez épargner plus de 990 euros auprès de Vivium, vous optez automatiquement pour le montant le plus élevé, soit 1 270 euros pour 2020. Il n’est pas possible de choisir un montant intermédiaire, car c’est une solution moins intéressante fiscalement pour les épargnants.

Qu’est-ce qui est le plus avantageux ?

Si vous souhaitez épargner plus de 990 euros pour votre pension, trois options s’offrent à vous. Soit vous versez la totalité des 1 270 euros dans votre plan d’épargne-pension, ou vous vous limitez à un montant de 990 euros et les 280 euros restants financent un plan d’épargne à long terme, ou enfin, une fois les 990 euros versés dans votre plan d’épargne-pension, 280 euros financent un plan non fiscal.

Dans le tableau ci-dessous, nous avons réalisé le calcul pour une personne de 45 ans. Nous partons d’un plan d’épargne avec un rendement de 3% et des frais d’entrée de 3%.

Dans le tableau, on peut observer que la combinaison d’une épargne-pension et d’une épargne à long terme représente la solution la plus avantageuse. Votre rendement net atteint 5,22% grâce à l’avantage fiscal. Si vous n’avez toutefois plus de marge fiscale dans le panier de l’épargne à long terme (car vous épargnez déjà suffisamment ou vous avez encore une hypothèque pour votre habitation personnelle datant d’avant 2016), l’épargne-pension majorée est plus intéressante sur le plan fiscal que l’épargne-pension alliée à l’épargne non fiscale.

En conclusion : il n’est pas intéressant de choisir un montant majoré lorsqu’il y a encore de la marge fiscale dans le panier d’épargne à long terme. Par ailleurs, s’il n’y a plus de marge, il vaut mieux augmenter d’abord votre plan d’épargne-pension avant d’ouvrir un plan non fiscal.

Est-il intéressant d’augmenter les versements après 55 ans ?

Si vous souhaitez augmenter les versements pour votre épargne-pension après 55 ans, le fisc considèrera cette majoration comme un nouveau contrat. De ce fait, la taxation de votre contrat total n’aura pas lieu à vos 60 ans, mais au dixième anniversaire de l’augmentation. Bien entendu, ce n’est pas intéressant ; Vivium n’autorise donc pas ce type de majorations.

Une indexation est toutefois possible après votre 55e anniversaire. Une majoration pour passer de 980 euros à 1 270 euros entre l’année dernière et cette année est également considérée comme une indexation. Après 55 ans, vous avez donc tout intérêt à choisir le montant majoré.

Attention : les personnes âgées de plus de 55 ans qui n’ont pas épargné le montant fiscal maximal de 980 euros l’année dernière et qui souhaitent augmenter les versements pour passer à 1 270 euros doivent tenir compte du fait que ce sera considéré comme une majoration (et non une indexation). Veillez donc à faire passer votre contrat au maximum fiscal (2020) de 990 euros avant d’avoir 55 ans.

Votre courtier vous donne des conseils professionnels

Vous souhaitez connaître la meilleure option pour vous ? Prenez rendez-vous avec votre courtier. Il se fera un plaisir d’examiner cela avec vous.

Vous trouverez plus d'informations sur l'épargne-pension ici.

La fiscalité et l'impôt final sont susceptibles d'être encore modifiés.