Retour
L’épargne à long terme est-elle une formule d’épargne-pension intéressante ?
Image of the blog article

En Belgique, un pensionné sur deux doit s'en sortir avec moins de 1 500 EUR net par mois. Notre pension légale est trop faible et c’est la raison pour laquelle nous devons épargner nous-mêmes pour constituer un montant de pension supplémentaire. C’est possible avec, par exemple, l’épargne-pension qui est fiscalement avantageuse. Mais connaissez-vous aussi l’épargne à long terme ? Dans cette vidéo, nous résumons en moins d’une minute pourquoi et dans quelles circonstances cette assurance est (particulièrement) intéressante. 

Comment fonctionne l’épargne à long terme ?

Vous disposez encore d'une marge de manœuvre financière au-delà de votre épargne-pension ? Alors l’épargne à long terme est la solution parfaite pour vous. 

L’épargne à long terme  se fait par l'intermédiaire d’un contrat d’assurance-vie de la branche 21 (avec taux d’intérêt garanti, c’est-à-dire 100 % de sécurité sur l’argent que vous y versez) ou de la branche 23 (sans taux d’intérêt garanti, votre argent est investi dans des fonds en vue d'un rendement potentiellement supérieur) ou d'une combinaison des deux. Votre courtier se fera un plaisir de déterminer avec vous la solution qui convient le mieux à votre situation.

Chaque année, vous mettez un montant de côté pour au moins dix ans. Pour conclure un contrat, vous devez être âgé d'au moins 18 ans.

Un avantage fiscal allant jusqu’à 705 euros

Le montant que vous pouvez déduire fiscalement dépend notamment de vos revenus professionnels imposables. Il peut par exemple s’agir de votre salaire, mais aussi d’une allocation de pension ou d’un revenu de remplacement. En 2021, le montant annuel maximum que vous pouvez épargner est fixé à 2 350 euros.

Les primes que vous versez dans un plan d’épargne à long terme vous procurent un avantage fiscal annuel de 30%. Votre avantage annuel peut donc grimper jusqu’à 705 euros (soit 30% de 2 350 euros). Votre courtier calculera volontiers pour vous le montant exact que vous pouvez indiquer dans votre déclaration fiscale.

Bon à savoir : ce montant maximum annuel reste le même jusqu’à l’année de revenus 2023 incluse. En d’autres termes, en 2022, 2023 et 2024 aussi, vous pourrez déclarer au maximum 2 350 euros dans votre déclaration fiscale.

Votre argent reste disponible

Votre âge à la fin du contrat d’épargne à long terme doit être d’au moins 65 ans et le contrat doit durer au minimum 10 ans. Toutefois, contrairement à l'épargne-pension, vous pouvez à tout moment retirer un montant pouvant atteindre 60 % de votre réserve. Votre argent reste dès lors partiellement disponible en cas de dépense imprévue.  

Optimisez votre avantage fiscal avant votre 55e anniversaire

Vous approchez des 55 ans ? Si c’est le cas, c’est peut-être encore un peu tôt pour décompter les mois jusqu’à la pension. Par contre, c’est le bon moment pour commencer une épargne à long terme ou augmenter votre contrat existant jusqu’au maximum fiscal. Voila pourquoi :

En contrepartie de l’avantage fiscal (de 30%) dont vous profitez, vous bénéficiez d’un impôt final de 10% (ce qu’on appelle le prélèvement anticipatif). La retenue s’effectue sur le capital que vous avez épargné à votre soixantième anniversaire si vous commencez avant 55 ans. Si vous avez commencé plus tard, cet impôt final ne sera retenu qu’au dixième anniversaire du contrat. D’où l’intérêt de commencer ou d’optimaliser votre pension avant vos 55 ans.

Payer moins d’impôts à vie ?

C’est possible grâce à l’épargne à long terme. Il s'agit même d'un atout supplémentaire par rapport à l’épargne-pension. C’est très simple : l’épargne à long terme vous permet de continuer à bénéficier d’un avantage fiscal même après vos 65 ans, si vous commencez au moins avant votre 65e anniversaire. Tous les versements que vous effectuez en plus après l’impôt final de 10% continuent à générer des avantages fiscaux, sans que vous ne deviez encore payer d’impôts.

De plus, après dix ans, vous pouvez retirer (une partie de) votre argent gratuitement à tout moment. Votre argent reste dès lors disponible et rapporte plus qu’un livret d’épargne.

Épargne à long terme et prêt hypothécaire ?

Jusqu’en 2016, les avantages fiscaux d’un crédit habitation et ceux de l’épargne à long terme se trouvaient dans un panier fiscal commun. Les personnes qui remboursaient encore un crédit tiraient donc seulement un avantage fiscal faible, voire nul, de leur épargne à long terme.

Depuis 2016, même si vous avez un emprunt hypothécaire en cours pour votre propre habitation, vous pouvez réellement bénéficier des avantages fiscaux de l’épargne à long terme.

Demandez conseil à votre courtier en assurances.

Vous souhaitez plus d’informations sur l’épargne à long terme et vos possibilités (fiscales) ? Parlez-en à votre courtier . Il vous conseillera sur les solutions d’épargne adaptées à votre situation personnelle et se fera un plaisir d’examiner avec vous comment optimiser votre avantage fiscal.

 

Un autre article intéressant pour vous : Épargne-pension : êtes-vous trop jeune ou trop âgé(e) ?

 

Les plus consultés