La PLCI (sociale) : la manière la plus avantageuse de vous constituer fiscalement une pension

Une pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) est indispensable pour tout indépendant. Chaque année, vous mettez une somme de côté : minimum 100 euros, maximum 8,17% de votre revenu professionnel net imposable (indexé) d'il y a trois ans, avec un plafond de 3 060,07 euros (en 2016). A l'âge de la pension, vous bénéficiez du capital constitué par les primes versées, mais aussi d'un rendement intéressant.

Aucune autre formule d'épargne n'est aussi intéressante : vous récupérez jusqu'à 70 % de la prime épargnée, via l'abattement fiscal et la diminution de vos cotisations sociales. Vous avez le choix entre un PLCI ordinaire, et une PLCI sociale, qui donne plus de protection.   

Taux d'intérêt garanti

La PLCI est une assurance de la Branche 21. Votre capital fructifie chaque année et est protégé à 100 %. Vous bénéficiez d'un taux d'intérêt garanti de 1 % sur les primes versées (taux d'intérêt applicable depuis le 21/3/2016). Le taux d'intérêt garanti en vigueur au moment du versement reste garanti jusqu'à la fin du contrat pour les versements effectués.

Le taux d'intérêt peut varier pendant la durée du contrat. Cela signifie que, pour les versements futurs, un taux d'intérêt différent de celui d'aujourd'hui peut être en vigueur. 

Les principaux avantages de la PLCI de VIVIUM 

Une avantage fiscal de la PLCI

Vos primes peuvent être déduites en tant que frais professionnels. Vous récupérez ainsi jusqu'à la moitié sous forme de réduction d’impôts.

Sachez que le législateur peut, dans le futur, adapter l'avantage fiscal. 

Une avantage social de la PLCI

Vos cotisations sociales trimestrielles sont calculées sur vos revenus. Mais vous pouvez déduire chaque année vos primes PLCI sous forme de frais professionnels. Par conséquent, vos cotisations sociales relativement à l'année en cours (au plus tard au moment de la régularisation de vos cotisations sociales) baissent considérablement et vous récupérez jusqu'à plus de 20 % de votre prime PLCI. Pour les starters, l'économie peut même atteindre plus de 40 %.

Le législateur peut, ultérieurement, adapter la réglementation en matière de cotisations sociales.

A terme, vous ne payez quasiment pas d'impôts

Quand vous atteignez l'âge de la pension, vous avez droit à deux montants : la participation bénéficiaire, non taxée, et votre capital pension garanti.

Lors du paiement du capital pension, vous êtes encore redevable d'un certain nombre de cotisations et taxes: 

  • une cotisation INAMI de 3,55 % ;
  • une cotisation de solidarité variant entre 0 % et 2 %, selon le montant de l'allocation ainsi que le type d'allocation (allocation de pension ou allocation de décès) ;
  • un impôt selon le modèle fiscalement avantageux de la « rente fictive ».

Vous en apprendrez plus sur le fonctionnement exact dans notre FAQ.

Le législateur pourrait, à l'avenir, adapter cette imposition finale. 

Une conjoint(e) aidant(e) : avantages doublés

Votre conjoint(e) travaille dans votre affaire ? Dans ce cas, il ou elle a tout intérêt à conclure sa propre PLCI. Cela vous permet de doubler les avantages de votre PLCI.

Garanties complémentaires

N'oubliez pas de réfléchir à des garanties complémentaires en plus de votre PLCI. Elles offrent une protection supplémentaire pour vos revenus et votre famille.

La PLCI sociale: épargner plus pour une protection élargie 

Vous préférez une PLCI sociale ? Ensuite, nous affectons une partie de vos primes à des garanties de solidarité qui vous protègent, vous et votre famille, contre l'incapacité de travail et le décès.

Les différences entre une PLCI sociale et une PLCI ordinaire

  • Votre prime maximale est plus élevée : chaque année, elle représente 9,40 % de vos revenus (au lieu de 8,17 %), avec un plafond de
    3 520,77 euros (pour 2016).
  • La couverture est plus étendue : 10 % de votre prime sont affectés à un fonds de solidarité. Vous bénéficiez par conséquent d'une protection complémentaire.

Les avantages d'une PLCI sociale

1. Un avantage fiscal plus élevé

La prime maximale pour une PLCI sociale est 15 % plus élevée que pour une PLCI ordinaire. Vous pouvez donc déduire 15 % en plus de vos impôts.

2. Un capital pension plus élevé

Vous pouvez épargner davantage et seuls 10 % de votre prime est affecté aux garanties de solidarité complémentaires. Autrement dit, vous pouvez encore constituer une pension plus élevée.

3. Garanties de solidarité supplémentaires

Nous réservons 10 % de votre prime à quatre garanties supplémentaires :

1) Exonération du paiement de prime en cas d'invalidité

Vous ne payez pas de prime PLCI aussi longtemps que vous êtes en incapacité de travail. Le délai de carence s'élève à 1 an.

2) Exonération du paiement de prime en cas de repos d'accouchement

Lorsque vous recevez une allocation de maternité, VIVIUM verse un montant unique s'élevant à 15 % de la dernière cotisation de pension dans la PLCI. Ainsi, vous passez la période de repos d'accouchement sans problème financier.

3) Couverture en cas de décès

Vos proches reçoivent un capital supplémentaire si vous décédez avant votre soixantième anniversaire. En fonction de votre âge au moment du décès, elle peut s’élever jusqu’à 400 % de la cotisation de pension.

4) Allocation forfaitaire en cas de maladie grave

Trois mois après le diagnostic, vous recevrez une allocation unique si vous êtes atteint(e) d’une des maladies graves suivantes : cancer, leucémie, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, maladie de Hodgkin, maladie d'Alzheimer, sida, mucoviscidose, dialyse rénale ou dystrophie musculaire progressive.

En savoir plus ? Jetez un coup d’œil sur la liste des questions et réponses concernant la PLCI.

Cliquez ici pour les conditions générales de la PLCI et la PLCI sociale.

 

Est-ce qu'il y a des ambiguites ?

Rechercher un courtier
Rechercher un autre courtier

Fiche d'information