Votre société épargne pour votre pension

Avec un engagement individuel de pension tel que le Top-Hat Plus Plan de Vivium, vous ne payez rien personnellement pour votre pension. C'est votre société qui s'en charge.

Bien sûr, vous choisissez vous-même le montant de la prime et le niveau de risque de votre placement. En outre, vous êtes à la fois propriétaire et bénéficiaire direct du capital.

Les avantages d'un EIP ?

1. Votre société paie pour votre pension

Vous pouvez maintenir votre niveau de vie et votre société paie moins d'impôts. Toutes les primes d'un engagement individuel de pension (EIP) sont en effet déductibles fiscalement.

Chez Vivium, vous pouvez opter pour la sécurité totale pour vos primes épargnées. Vous épargnez alors au titre de l'assurance vie de la Branche 21. Dans ce cas, vous bénéficiez d'un taux d'intérêt garanti de 1% sur les primes versées (taux d'intérêt applicable depuis le 21/3/2016). Pour les versements ultérieurs, ce taux d'intérêt peut changer pendant la durée du contrat : tant à la baisse qu'à la hausse.

Vous pouvez également verser jusqu'à 80% de vos primes dans un Vivium Managed Fund - volet Branche 23 de Vivium. Pour cette partie, vous ne bénéficiez pas d'un taux d'intérêt garanti. En effet, le rendement dépend de la performance de la bourse. Ce rendement peut être supérieur à celui d'une assurance vie de la Branche 21, mais également inférieur voire négatif. Un horizon long, par exemple un plan d'épargne d'une durée de 15 ans ou plus, vous permet de limiter le risque de perte. 

2. Vous êtes le/la bénéficiaire direct(e)

A votre départ à la retraite, c'est vous qui recevez directement votre pension, et non votre société. Vous avez ainsi la certitude que votre capital pension arrivera bien sur votre compte. Même après une liquidation éventuelle de votre société.

En outre, lors de la souscription de votre Top-Hat Plus Plan chez Vivium, vous choisissez vous-même les bénéficiaires en cas de décès. Vous pouvez, en outre, choisir d'assurer un capital supplémentaire pour vos proches en cas de décès. Votre famille est donc protégée si vous veniez à décéder avant l'âge de la pension.

3. Vous payez des impôts limités sur votre pension

Tant que vous travaillez, les primes versées sur votre plan de pension n'ont aucun impact sur vos impôts. Lorsque vous prenez votre pension, vous payez un impôt sur le capital final en fonction de votre âge:

  • 10% pour un versement à 65 ans* 
  • 16,5% pour un versement entre 62 et 64 ans
  • 18% pour un versement à 61 ans (16,5 % en cas de pension légale)
  • 20% pour un versement à 60 ans (16,5 % en cas de pension légale)

* A condition que vous preniez votre pension légale au plus tôt à 65 ans et que vous soyez toujours resté actif jusque là.

Le législateur peut, à l'avenir, adapter cette imposition finale. 

Tenez compte de la règle des 80 %

Votre pension totale ne peut pas dépasser 80 % de votre dernière rémunération annuelle brute. Autrement, votre société perd une partie des avantages fiscaux de votre plan de pension. En effet, le fisc rejette l'abattement fiscal pour les primes qui dépassent ce plafond.

Pour le calcul de la pension totale, les montants de votre pension légale et extralégale (PLCI, EIP et assurance de groupe) sont additionnés.

Le calcul précis de la règle des 80 % est complexe, mais votre courtier dispose d'un outil spécialement prévu à cet effet. Il se fera un plaisir de vous indiquer jusqu'à combien vous pouvez placer.

Le législateur peut, à l'avenir, adapter les règles fiscales. 

Garanties complémentaires

Dans le cadre d'un EIP, vous pouvez opter pour plusieurs garanties complémentaires, telles que :

- assurance accidents ;

- restitution de prime en cas d'incapacité de travail ;

- rente en cas d'incapacité de travail ;

- couverture des affections graves ;

- couverture décès.

 

Est-ce qu'il y a des ambiguites ?

Rechercher un courtier
Rechercher un autre courtier