1. La partie adverse commet un délit de fuite. Que faire ?

Déposez immédiatement plainte auprès de la police de l'endroit où l'accident s'est produit.

2. Que faire s'il s'agit d'un accident du travail ?

L'accident s'est-il produit sur le chemin du travail ? Signalez-le au plus vite à votre employeur, même s'il n'y a pas directement une interruption de travail. Indiquez également les noms des témoins et faites constater vos lésions par un médecin.

L'accident est-il finalement considéré comme un accident du travail ou sur le chemin du travail ? Dans ce cas, le préjudice corporel sera indemnisé par l'assureur accidents du travail de votre employeur.

Vous êtes au volant et en tort ou il n'y a pas de tiers responsable ? Dans ce cas, l'assurance RC couvre tous les occupants, hormis vous ! Vous supportez donc seul tous vos frais médicaux, vos pertes de revenus, … Sauf si vous optez pour l'assurance Protection du conducteur de VIVIUM.

3. Suite à l'accident, je suis emmené à l'hôpital. Que dois-je faire ?

Conservez l'attestation médicale de votre médecin qui décrit vos lésions. Conservez également les autres pièces justificatives de vos frais. Envoyez le tout à votre courtier ou compagnie d'assurances.

Attention : en tant qu'usager faible (passager, piéton ou cycliste), vous êtes indemnisé par l'assureur du (des)
véhicule(s) impliqué(s).

4. Comment mon préjudice corporel est-il déterminé ?

Dès que vous avez déclaré l'accident, vous recevez de la compagnie d'assurances un numéro de dossier ainsi que des documents que vous devez compléter ou faire compléter par votre médecin. Vous passerez ensuite un examen médical auprès de votre médecin ou éventuellement auprès d'un médecin-conseil mandaté par la compagnie d'assurances.

5. Que se passe-t-il si je ne suis pas d'accord avec la décision du médecin-conseil ?

Vous n'êtes pas d'accord avec les conclusions du médecin-conseil de la compagnie d'assurances ? Une expertise médicale amiable peut être organisée.

  • L'assureur et vous-même mandatez respectivement un expert.
  • Ces deux experts décident des conséquences médicales de l'accident.
  • Ils désignent dans l'expertise médicale amiable un troisième expert médical qui statuera définitivement en cas de désaccord entre les deux experts désignés.

Votre assureur protection juridique prendra vos frais à sa charge.

6. Quelle est la différence entre une expertise médicale amiable et une expertise judiciaire ?

Une expertise médicale amiable a la même valeur qu'une expertise judiciaire, mais présente le gros avantage d'être plus rapide qu'une expertise judiciaire.

En cas d'expertise judiciaire, un expert médical est mandaté par le tribunal. Vous pouvez toujours vous faire assister par votre médecin traitant.

7. Que faire en cas d'invalidité ou incapacité de travail temporaire ?

Perte de revenus

Envoyez au plus vite les pièces justificatives.

Si vous avez le statut de travailleur, vous devez apporter la preuve du salaire dont vous auriez bénéficié pendant la période d'incapacité de travail. Une déclaration de votre employeur ou la production des fiches de salaire d'avant l'accident suffit. Il va sans dire que le salaire hebdomadaire ou mensuel garanti sera déduit tout comme les indemnités journalières que vous avez éventuellement perçues de la mutuelle ou de l'assureur accidents du travail.

Pour les indépendants, il n'est pas évident d'évaluer la perte de revenus. On demande en général les déclarations fiscales contrôlées des trois années antérieures à l'accident. Dans des cas plus complexes, on désigne un comptable ou un expert-comptable.

Perte économique travail ménager

Il s'agit d'une indemnisation que vous recevez pour la perte de votre valeur économique dans le travail ménager. Cette indemnisation dépend de la contribution de chaque partenaire et de la composition de votre famille.

Si vous devez faire appel, suite à l'accident, à une aide rémunérée, celle-ci sera indemnisée moyennant production des pièces justificatives.

Si vous ne produisez aucune pièce justificative et si vous êtes dans l'incapacité totale ou partielle d'effectuer vos tâches ménagères, vous recevrez une indemnité forfaitaire.

8. Quid en cas de lésions permanentes ?

Si vous avez des lésions permanentes suite à l'accident, on parlera d'incapacité personnelle, ménagère ou économique.

9. Comment indemnise-t-on le préjudice moral en cas d'incapacité personnelle ?

On paie en général 1/3 du forfait de l'incapacité permanente.

10. Comment calcule-t-on le montant de votre indemnisation ?

Pour connaître les indemnités auxquelles vous avez droit, on utilise un tableau indicatif. L'Union nationale de Magistrats publie ce tableau d'indemnisations pour dommages corporels, sans distinction entre les accidents de la route et les autres.

Il ne s'agit pas d'un tarif légal, mais bien d'un tarif judiciaire : les juges déterminent en dernière instance les indemnisations car aucune loi ne prévoit des montants. Le recours au tableau n'est pas obligatoire, mais il est régulièrement appliqué. On parle d'un tableau 'indicatif'.

 

Est-ce qu'il y a des ambiguites ?

Rechercher un courtier
Rechercher un autre courtier

Besoin d’un garage agréé ?

Rechercher un garage

Assurance auto ?

Documentation