Retour

Nouveau bonus de pension : à partir de 65 ans

Nouveau bonus de pension : à partir de 65 ans

Le bonus de pension sert à inciter les gens à travailler plus longtemps. Le 1er janvier 2014, ce bonus de pension a subi une légère adaptation. Que devez-vous retenir si vous comptez prendre prochainement votre retraite ?

Bonus de pension : plus à partir de 62 ans

Seuls les indépendants qui ont 65 ans et peuvent prétendre à une carrière d'au moins 40 ans entrent en ligne de compte pour un bonus de pension. Le bonus n'est donc plus octroyé automatiquement à partir de 62 ans ou après une carrière de 44 ans.

La constitution du bonus commence un an après la pension anticipée

La constitution du bonus de pension commence un an après que vous pouviez prendre votre pension anticipée. Par exemple, si, en 2014, vous pouvez prendre votre pension anticipée à 61 ans et n'avez donc qu'une carrière de 39 ans, vous aurez droit en 2018 à un bonus pour toutes les années travaillées à partir de 62 ans.

Montant du bonus de pension

Plus longtemps vous travaillez, plus élevé sera votre bonus :

  • 117 euros par trimestre pour les 4 premiers trimestres qui entrent en ligne de compte,
  • 132,60 euros par trimestre pour la période du 5e au 8e trimestre,
  • 148,20 euros par trimestre pour la période du 9e au 12e trimestre,
  • 163,80 euros par trimestre pour la période du 13e au 16e trimestre,
  • 179,40 euros par trimestre pour la période du 17e au 20e trimestre,
  • 195 euros par trimestre à partir du 21e trimestre.

Octroi du bonus de pension

Le bonus est versé en même temps que la pension légale personnelle. Si cette pension est suspendue, par exemple si le partenaire reçoit une pension de ménage, le bonus de pension est également suspendu. Une diminution du montant de la pension n'a aucun impact sur le bonus. Contrairement au passé, le bonus n'est plus transféré au partenaire survivant.

Mesure transitoire

Si vous avez constitué des droits à un bonus de pension entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2013, donc sous l'ancien régime, ces droits sont maintenus. Pour cette période, l'ancienne méthode de calcul reste d'application. Le calcul sur la base des jours prestés commence à partir du 1er janvier 2014.

Un exemple

Jean a fêté ses 61 ans le 4 février 2014. Il a travaillé 39 ans. En principe, il pouvait partir en prépension à partir du 1er mars 2014. Jean décide de continuer à travailler pendant 4 ans, soit jusqu'à ses 65 ans. Le 31 mars 2018, il prendra sa pension. Quel bonus de pension recevra-t-il ?

  • Jean travaille encore trois ans qui entrent en ligne de compte pour le bonus de pension.
  • Pour les 4 premiers trimestres, il reçoit 117 euros de pension brute supplémentaire (soit 468 euros). Pour les 4 trimestres suivants, 132,60 euros (soit 530,40 euros), et pour les 4 derniers trimestres, il reçoit 148,20 euros de pension brute (soit 592,80 euros).
  • Si l'on additionne le tout, Jean obtient un bonus de pension de 1.591,20 euros bruts par an, soit 132,60 euros bruts par mois.

Enfin, précisons également que le malus de pension pour les indépendants est supprimé depuis le 1er janvier 2014. Auparavant, les indépendants perdaient une partie de leur pension s'ils prenaient leur prépension.

Votre courtier reste à votre service

Curieux de connaître ce que vous rapporteront votre pension légale et votre bonus de pension ? Suffiront-ils à maintenir votre niveau de vie actuel ? Contactez votre courtier. Il se fera un plaisir de vous renseigner.


Rechercher un courtier
Rechercher un autre courtier